Sans surprise, le marché des smartphones s’est effondré au deuxième trimestre 2020

-17 % par rapport à 2019

 

Le Covid-19 n’aura pas épargné le marché des smartphones. Malgré les efforts des constructeurs pour s’en tenir au mieux à leur calendrier, les consommateurs n’avaient pas vraiment la tête aux achats. En conséquence, le marché a chuté de 16,7 % par rapport à 2019.

samsung galaxy fold test

Malgré les efforts des constructeurs, le COVID-19 a fait mal au marché des smartphones // Source : Frandroid

Comme à chaque trimestre, TrendForce publie ses estimations de ventes sur le marché des smartphones. COVID-19 oblige, les résultats du deuxième trimestre étaient très attendus. Sans grande surprise, les constructeurs ne sont pas à la fête.

Avec 268 millions d’unités écoulées, le marché enregistre une baisse de 16,7 % par rapport au deuxième trimestre de 2019. Parmi les six plus gros vendeurs « Samsung est le seul constructeur à avoir enregistré une baisse des ventes au deuxième trimestre » précise TrendForce. Cela ne l’empêche pas de rester leader devant Huawei et Apple.

Samsung souffre, Huawei résiste, Apple s’envole

Malgré une baisse générale des ventes, certains constructeurs ont connu de meilleurs jours que d’autres. Si le Covid-19 a bouleversé les lancements de Samsung (Galaxy S20), Apple a enregistré une hausse de 8 % (41 millions d’unités) grâce à son nouvel iPhone SE (2020) et à l’excellent accueil réservé à l’iPhone 11, chouchou des consommateurs. L’arrivée de l’iPhone 12 devrait donner un nouveau coup de boost à Apple en fin d’année, à moins que TikTok et WeChat disparaissent définitivement de l’App Store, auquel cas l’entreprise perdrait une bonne partie du marché chinois.

Lui aussi ébranlé par la politique de Donald Trump, Huawei a réussi à sauver les meubles avec 52 millions d’unités vendues. Dans un élan de patriotisme, les consommateurs chinois ont plébiscité les smartphones du constructeur compensant ainsi le déclin de la marque sur le marché européen et boostant au passage les ventes mondiales (52 millions d’unités écoulées).

Le reste du classement est occupé par Xiaomi, Oppo et Vivo. Les constructeurs chinois ont eu l’excellente idée de gonfler les stocks au début de la pandémie, ce qui leur a permis de livrer les consommateurs alors que la crise débarquait en Europe.

Si Oppo et Vivo tirent l’essentiel de leurs ventes en Asie, leur entrée fracassante en Europe commence à porter ses fruits. Dans le cas d’Oppo, les chiffres prennent aussi en compte les performances de Realme et OnePlus, eux aussi très actifs sur le marché européen.

Enfin, Xiaomi poursuit sa marche en avant. Toujours plébiscité en Asie, il a gagné la confiance des utilisateurs européens avec des produits au rapport qualité-prix incomparable. Cela lui permet d’occuper la quatrième place du classement avec 29,5 millions d’unités vendues.

Selon TrendForce, le marché des smartphones devrait se redresser en 2021 grâce à l’explosion des smartphones 5G, notamment sur le segment entrée et milieu de gamme. En attendant, les constructeurs devront serrer les dents, TrendForce pariant sur une production de 1,24 milliard d’unités sur l’année 2020, soit une baisse de 11,3 % par rapport à 2019.

Huawei a livré plus de smartphones que Samsung au deuxième trimestre de 2020 et s’approprie ainsi la place de leader du marché à la place du Sud-Coréen. Un statut exact, mais qu’il faut cependant nuancer…
Lire la suite

Les derniers articles