ChatGPT : un nouveau navigateur en tire parti pour vous résumer des pages en un rien de temps

 

Le navigateur web Opera a annoncé l’intégration prochaine de ChatGPT afin de booster son expérience à l’intelligence artificielle. La technologie d’OpenAI servira avant tout à générer un court résumé de n’importe quelle page internet ou article.

Source : Opera

Depuis fin 2022 et l’éclosion de ChatGPT, toutes les grandes entreprises technologiques sont sur le pied de guerre. Leur nouveau cheval de bataille : l’intelligence artificielle. Il faut dire que l’agent conversationnel d’OpenAI a particulièrement impressionné à ses débuts, malgré quelques petits ratés çà et là.

Ses capacités sont tellement susceptibles de transformer notre manière de surfer sur Internet et d’interagir avec les navigateurs, que plusieurs multinationales — Google, Microsoft — ont immédiatement jeté leur dévolu dessus. La firme de Mountain View a ainsi présenté Bard, sa solution maison qui lui a déjà fait perdre 100 milliards de dollars à cause d’une bourde.

Opera entre dans la danse

De son côté, le groupe de Redmond s’est directement associé à OpenAI pour intégrer ChatGPT sur Bing et Edge. Et, comme plus on est de fous, plus on rit, un troisième petit larron s’est tout récemment invité à la fête : Opera. Le navigateur d’origine norvégienne a présenté ses ambitions en la matière dans un billet de blog.

Opera Software a tout bonnement annoncé l’intégration prochaine de ChatGPT à son navigateur. Au départ, l’usage restera simple et précis : un bouton « Shorten » — que l’on pourrait traduire par « Résumé » — sera disponible en haut à droite de votre page web. En cliquant dessus, l’IA va générer un court résumé d’une page Internet ou d’un article.

Comme nous le montre l’exemple vidéo mis en ligne par Opera, ChatGPT s’évertue à récapituler un article de presse sous forme de liste à puces. Cette fonctionnalité fonctionnera aussi bien sur PC que sur mobile. Pour l’instant, aucune date de déploiement n’a été donnée par le groupe, qui a néanmoins indiqué à The Verge un lancement pour « bientôt ».

Microsoft garde une longueur d’avance

Ici, Opera entre donc dans la danse des navigateurs boostés à l’intelligence artificielle, et se confronte même directement à Microsoft en s’associant à OpenAI. Toujours est-il que le développeur de Windows conserve encore un coup d’avance, puisque les fonctions intégrées à Bing ne se limitent pas à résumer des pages – ce dont il est aussi capable.

Microsoft cherchera à exploiter ChapGPT dans son entièreté grâce à la version GPT-4, qui devrait être beaucoup plus performante que l’itération actuelle grâce à des réponses mieux construites, plus rapides et plus humaines. En bref : un véritable agent conversationnel qui pourrait changer notre manière de naviguer sur Internet.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.