Comment installer macOS Monterey en bêta publique (sans prendre de risque)

Sauvegarde et partition au programme

 

macOS Monterey est disponible en bêta publique ! C’est une mise à jour relativement mineure des Mac qui introduit tout de même quelques nouvelles fonctionnalités sympathiques. On vous explique comment l’installer et surtout comment l’installer sans prendre de risque pour vos données.

Comment installer macOS Monterey en bêta publique (sans prendre de risque)

Comment installer macOS Monterey ?

Comme pour iOS 12 et iPadOS 12, il faut se rendre au préalable sur le site d’Apple pour s’enregistrer dans le programme de bêta publique. Connectez-vous avec votre compte Apple, le même compte que celui de votre Mac, puis cliquez sur « veuillez inscrire votre Mac pour accéder à la bêta publique ».

Le premier conseil, le plus important, est de sauvegarder vos données. Heureusement, Apple facilite la sauvegarde de votre Mac à l’aide de Time Machine. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas créer une sauvegarde Time Machine avant d’installer une nouvelle version de macOS. Si vraiment vous ne savez pas comment faire, Numerama a un super tuto pour vous guider.

Vous pourrez ensuite télécharger un utilisateur d’accès qu’il faudra installer. Une fois cette installation effectuée, la mise à jour de macOS est très classique. Ouvrez les Préférences Système (vous pouvez cliquer sur le logo Apple dans le menu pour le trouver), puis allez dans Mise à jour de logiciels.

Comment créer une partition séparée ?

Si vous ne voulez prendre aucun risque avec votre Mac, le mieux est de créer une partition séparée. Il faut utiliser l’utilisateur de disque, la manipulation est très simple. Rendez-vous sur votre stockage principal, puis cliquez sur + au-dessus de Volume. Pensez à bien nommer votre partition pour ne pas vous tromper.

Comment installer macOS Monterey en bêta publique (sans prendre de risque)

Étant donné que le stockage formaté en APFS est partagé entre les volumes, vous n’avez pas à vous soucier de l’espace à réserver dans le nouveau volume lorsque vous le créez. Nous vous conseillons, dans tous les cas, au moins 30 Go.

Maintenant que vous avez un autre volume (ou partition), vous pouvez choisir d’installer la version bêta sur celui-ci au lieu de votre lecteur principal. Pour basculer entre les volumes ou les partitions, vous devrez redémarrer la machine et maintenir la touche Option enfoncée pendant le démarrage.

Quels sont les Mac compatibles avec macOS Monterey ?

Nous avons publié la liste des Mac compatibles avec Monterey. Les voici en détails :

  • L’iMac de fin 2015 et les versions suivantes ;
  • L’iMac Pro de 2017 et les versions suivantes ;
  • Le MacBook Air de début 2015 et les versions suivantes ;
  • Le MacBook Pro de début 2015 et les versions suivantes ;
  • Le Mac Pro de fin 2013 et les versions suivantes ;
  • Le Mac mini de fin 2014 et les versions suivantes ;
  • Le MacBook de début 2016 et les versions suivantes.

Quelles sont les nouveautés de macOS Monterey ?

Au programme : un contrôle unifié de son MacBook, iMac et tablette iPad, avec un seul clavier et une seule souris, mais aussi quelques nouveaux raccourcis et une version remaniée de Safari. Notez que certaines nouveautés nécessitent un Mac M1.

L’une des nouvelles fonctionnalités les plus remarquables de macOS Monterey est le contrôle universel, une forme évoluée de la fonction Continuity d’Apple qui vous permet d’utiliser votre clavier et votre souris de manière transparente sur tous les Mac et iPad. C’était déjà possible avec des applications tierces, comme Across, mais c’était assez difficile à configurer.

Vous pouvez donc utiliser votre iPad comme écran de Mac, comme avant. Désormais, vous pouvez également passer de l’interface macOS à iPadOS avec votre Pad ou votre souris, simplement en déplaçant le curseur.

Dans l’ensemble, macOS Monterey ne diffère pas trop de Big Sur. Il y a quand même quelques autres nouveautés remarquable comme la mise à jour de Safari, notamment des onglets plus fins et la possibilité de regrouper plusieurs onglets. Apple prévoit de rendre l’automatisation un peu plus conviviale sur macOS Monterey avec l’application Raccourcis qui remplace Automator. Le système d’exploitation pré-embarque quelques raccourcis, mais vous pourrez également configurer les vôtres, ainsi qu’importer des actions Automator.

Raccourcis sur macOS, mais Automator reste disponible

Raccourcis sur macOS, mais Automator reste disponible

Dans macOS Monterey, FaceTime commence à ressembler beaucoup plus à Zoom. Désormais, vous pouvez lancer un appel FaceTime sans obligatoirement appeler quelqu’un. Une fois que vous êtes en ligne, vous pouvez soit inviter vos amis, soit créer un lien pour que n’importe qui puisse vous rejoindre, même s’ils sont sur un appareil Android.

Vous aurez également les nouveaux modes de concentration, un bon moyen de réduire les distractions dues aux notifications. Vous pouvez également personnaliser vos options de mise au point pour autoriser les messages de certains utilisateurs. Nous avons justement détaillé son utilisation dans un article.

Il y a beaucoup d’autres nouveautés à découvrir. Pour rappel, Monterey arrivera en version finale cet automne. La bêta publique est stable d’après nos premiers tests, nous vous conseillons d’effectuer toutes les mises à jour proposées dès qu’elles le sont.

Les derniers articles