Aux États-Unis, TikTok, Telegram et WeChat sont désormais bannis dans le Montana

 

Le Montana a fait passer une loi visant à interdire l'installation de TikTok et à empêcher à ses fonctionnaires d'utiliser Telegram ou WeChat.

TikTok
Le logo de l’application TikTok // Source : Solen Feyissa sur Flickr

Depuis quelques mois, les gouvernements de plusieurs pays sévissent contre TikTok. Le dernier exemple en date est l’annonce, faite cette nuit, par le gouverneur du Montana, aux États-Unis. L’État américain a en effet fait passer une loi interdisant le téléchargement du réseau social « au sein de la juridiction territoriale du Montana », comme le rapporte le site américain The Verge.

Selon le gouverneur républicain Greg Gianforte, cette interdiction de TikTok s’appuie sur la « protection des données privées et personnelles des habitants du Montana à l’égard du parti communiste chinois ». Concrètement, il ne s’agit là que d’une première étape, puisque cette loi, votée par la législature d’État du Montana en avril dernier, n’entrera en vigueur qu’à compter du 1er janvier prochain. Le réseau social aura donc, d’ici là, l’occasion d’attaquer cette loi en justice et il semble que la bataille judiciaire soit déjà lancée.

En effet, dans la foulée de cette annonce, TikTok a communiqué par l’intermédiaire de l’une de ses porte-paroles sur Twitter :

Le gouverneur Gianforte a signé une loi qui restreint les droits du premier amendement [NDLR : la liberté d’expression] du peuple du Montana en bannissant injustement TikTok, une plateforme qui donne du pouvoir à des centaines de milliers de personnes à travers l’État. Nous voulons rassurer les habitants du Montana en leur indiquant qu’ils peuvent toujours utiliser TikTok pour s’exprimer, gagner leur vie et trouver une communauté, pendant que nous défendons les droits de nos utilisateurs dans le Montana.

Telegram, WeChat et Timu également dans le viseur du Montana

TikTok n’est d’ailleurs pas la seule application visée par l’État américain. Comme le rapporte The Verge, le Montana a également voté l’interdiction pour les membres de l’administration de l’État d’installer d’autres applications « en lien avec des adversaires étrangers ». Sont notamment visées par cette mesure la messagerie chinoise WeChat, l’application de e-commerce Temu, la messagerie Telegram et les autres applications de ByteDance, CapCut et Lemon8.

Cette mesure entrera quant à elle en vigueur dès le 1er juin 2023. Elle interdira dès lors l’installation de ces applications sur les téléphones, ordinateurs ou tablettes utilisés aussi bien par des fonctionnaires du Montana que par des sous-traitants.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.

Les derniers articles