Threads, l’alternative à Twitter, ne fera pas son apparition en Europe : Meta n’y est pas encore prêt

Des turbulences avant le décollage européen

 

Dans le paysage dynamique des réseaux sociaux, Threads, le nouveau service de Meta (anciennement Facebook) censé rivaliser avec Twitter, crée déjà beaucoup de bruit. Cependant, une nouvelle information pourrait tempérer l'enthousiasme : ce service n'est pas prêt à être lancé en Europe.

Mise à jour du 6 juillet :

Threads est disponible, mais pas en Europe comme prévu. Heureusement, il y a des astuces simples à suivre pour installer et utiliser Threads.

Mise à jour du 5 juillet :

Tout semble indiqué que Threads ne sera pas disponible en Europe pour son lancement. Même dans le code source de threads.net, le compte à rebours est bloqué en Europe, il n’apparaît même pas.

L’utilisation d’un VPN pourrait être une solution pour accéder à l’application.

Les meilleurs VPN du moment

Tous les meilleurs VPN

Article original du 4 juillet :

Threads, la prochaine application de Meta va venir jouer dans la cour de Twitter. En effet, la nouvelle plateforme de médias sociaux de Meta vise à attirer les utilisateurs déçus par les récents changements sur Twitter, devenu le terrain de jeu d’Elon Musk après une acquisition à hauteur de 40 milliards de dollars.

Threads, par Instagram

Threads, par Instagram

Threads, avec sa promesse de discussions textuelles axées sur des communautés de partage d’idées et de passions communes, semble bien partie pour conquérir une part de ce marché volatil. Le lancement est prévu pour le 6 juillet prochain.

Cependant, une nouvelle information vient jeter un voile d’incertitude sur les plans de lancement de Threads. Selon un article de The Independent, un média irlandais, il semblerait que le lancement de Threads en Europe pourrait être retardé, voire carrément annulé. La raison ? La politique de collecte de données de Threads.

L’Union européenne fait peur à Meta

Sur l’application Threads, une vaste gamme de données serait collectée auprès des utilisateurs, comprenant des données sur la santé, les informations financières, l’historique de navigation, la localisation, les achats, les contacts, l’historique de recherche et même des informations jugées sensibles.

Les autorisations demandées par Threads sur l’App Store d’Apple // Source : capture par Frandroid

Cette perspective a de quoi inquiéter, surtout au vu des règles strictes en matière de protection des données en vigueur dans l’Union Européenne.

C’est ce qui explique sans doute que Threads ne sera pas lancé en Europe cette semaine. L’information a été confirmée par la Commission de Protection des Données (DPC), il s’agit de l’autorité de régulation irlandaise en matière de protection des données personnelles. Elle est responsable de la supervision de la conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en Irlande, et par extension, pour toutes les entreprises technologiques qui ont leur siège européen dans ce pays, comme c’est le cas de Meta, anciennement Facebook.

Selon des informations rapportées par The Independent, la DPC n’aurait pas activement bloqué le lancement de Threads, le nouveau réseau social de Meta, en Europe. Néanmoins, il semblerait que Meta n’ait pas encore préparé Threads pour un lancement conforme aux réglementations de protection des données de l’Union Européenne et au RGPD en particulier.

On ne sait pas si ou quand Threads sera disponible dans l’UE

Pour l’instant, on ne sait pas si ou quand Threads sera disponible dans l’UE. Cependant, il semblerait que Meta n’ait tout simplement pas encore préparé le service pour un lancement européen. Notamment en dehors du Royaume-Uni qui, suite au Brexit, n’est plus entièrement soumis aux règles du RGPD et de la confidentialité de l’UE.

Dans ce contexte, l’avenir de Threads en Europe est encore incertain. Les utilisateurs européens devront attendre pour voir si cette nouvelle plateforme de médias sociaux respectera leurs attentes en matière de confidentialité et de protection des données. Mais une chose est sûre : les enjeux de la vie privée et de la protection des données continueront de jouer un rôle clé dans l’évolution du paysage des médias sociaux.

Twitter est déjà dans le viseur de l’Union européenne

Dans le même registre, Twitter, la plateforme que Threads vise à concurrencer, est déjà dans le viseur de l’Union européenne. La manière dont Twitter gère les données des utilisateurs, et surtout sa modération, est un sujet de préoccupation récurrent pour les régulateurs européens.

L’Union européenne déplore la décision prise par le réseau social de quitter le code volontaire de bonnes pratiques de l’Union contre la désinformation en ligne.

Cette situation rappelle également celle de Google Bard, le chatbot IA de la firme de Mountain View. Google a également décidé de retarder son lancement en Europe, face aux défis posés par le respect du RGPD.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !