Frank Azor, cofondateur d’Alienware, quitte le groupe Dell pour rejoindre AMD et prendre la tête de sa division gaming. Un recrutement de tout premier ordre pour AMD, qui souhaite renforcer ses positions sur ce marché.

Après avoir dirigé Alienware, la filiale gaming de Dell, pendant plus de 20 ans, Frank Azor rejoint les rangs d’AMD. © Frank Azor // Twitter.

Il faisait figure de vétéran chez Dell, Frank Azor vient pourtant de confirmer sur Twitter son départ vers d’autres horizons. Après avoir cofondé et dirigé Alienware (la filiale gaming du constructeur texan) pendant 21 ans, l’intéressé migre chez AMD, où il occupera un poste à responsabilité résumé en trois mots : « Chief gaming Officer« . Cette annonce sonne comme une excellente nouvelle pour la firme de Lisa Su, qui peut compter sur un connaisseur — ayant de nombreux contacts au sein de l’industrie — pour chapeauter sa division gaming.

Consoles de salon en ligne de mire

D’après les informations glanées par le site spécialisé WCCFTech, Frank Azor ne sera toutefois pas complètement seul aux commandes. Il devrait notamment rendre compte à Sandeep Chennakeshu, vice-président de la branche Computing & Graphics Business chez AMD.

Pour le reste, l’ancien ponte d’Alienware, qui a passé le gros de sa carrière dans le monde PC, devra s’ouvrir au secteur des consoles. Un marché des plus importants pour AMD et sa division Radeon, qui équipent Sony et Microsoft en puces customs pour les Xbox One S / X et PS4 / PS4 Pro. La marque est par ailleurs d’ores et déjà à l’oeuvre sur la conception des SoCs dédiés à la prochaine génération de machines de salon, pressentie à l’horizon 2020-2021.

En débauchant chez ses partenaires et concurrents, AMD suit la route empruntée par Intel. Pour garnir les équipes chargées du développement de sa future offre GPU, Intel avait en effet recruté plusieurs cadres, notamment de chez AMD.

Raja Koduri, l’ancien vice-président de la marque Radeon, avait ainsi été engagé par la firme au logo bleu, au même titre que Darren McPhee (en poste chez ATI depuis 2003, puis chez AMD). Même chose pour Jim Keller, Vice President of Autopilot Hardware Engineering chez Tesla avant de passer lui aussi chez Intel en avril 2018.