iPhone 14 : le saut de génération de puce n’aurait pas lieu en 2022

Un cirque de puces

 

Selon The Information, la puce de l'iPhone 14 conserverait la finesse de gravure de l'iPhone 13 et de l'iPhone 12. En cause : le partenaire privilégié d'Apple, TSMC.

À peine l’iPhone 13 sorti, l’iPhone 14 faisait déjà parler de lui, y compris de sources parfois douteuses. Selon The Information, le passage au 3 nm de gravure pour la puce du téléphone d’Apple ne sera pas pour la prochaine génération. L’A16 Bionic devrait se contenter du processus en 5 nm, déjà présent sur l’A15 Bionic (une puce d’ailleurs extrêmement véloce).

Pourquoi le 3 nm semble difficile à atteindre ?

La faute, si l’on peut dire, est à attribuer à TSMC, le partenaire privilégié d’Apple pour la fabrication de ses puces. Le fabricant aurait quelque peine à passer ce cap difficile des 3 nm, du moins pour la production de masse.

Il faut comprendre que d’habitude, les iPhone changent d’architecture et passent à une plus petite finesse de gravure tous les deux ans. L’A14 et l’A15 Bionic des iPhone 12 et iPhone 13 étant gravées en 5 nm, il était attendu d’Apple que la prochaine génération passe le pas des 3 nm. Il faudrait attendre septembre 2023 pour que ce soit le cas.

Ce serait la première fois de son histoire que ce saut n’arrive pas, toujours selon The Information. Il va sans dire que si cette nouvelle venait à se confirmer, cela serait une bonne chose pour les rivaux d’Apple comme Samsung et Qualcomm, qui pourraient regagner un peu de terrain sur la qualité de leurs puces. Ajoutons qu’il n’est pas dit que l’iPhone 14 n’affiche pas quelques gains en performance et en efficience énergétique pour autant.

Une relation privilégiée

Ceci étant, la firme basée à Taïwan conserve toute la confiance d’Apple, car sans elle, les gains en autonomie de ses iPhone n’auraient sans doute pas été possible, écrit The Information.

On apprend également que les deux entreprises semblent fonctionner quasiment en symbiose. TSMC avait par exemple réservé 80 % de sa production de puces 5 nm pour Apple dès la fin 2020. Autre exemple révélé par l’article : si TSMC a annoncé augmenter ses tarifs pour ses puces de 20 % à partir de janvier 2022, Apple ne devrait connaître qu’une hausse de 3 %.

Toute la gamme d'iPhone 13 d'Apple

Toute la gamme d’iPhone 13 d’Apple // Source : FRANDROID

La marque à la pomme aurait même eu le pouvoir de demander à TSMC, dès les premières années de leur collaboration, de construire une usine supplémentaire dans la ville du sud de Taïwan, Kaohsiung. Apple aurait fait cette demande à la suite de craintes de tremblements de terre. En septembre dernier, TSMC a annoncé être ouvert à la construction d’une usine à cet endroit, sans préciser si cela avait un lien avec Apple.

Cette symbiose s’explique sans doute par la place proéminente prise par Apple dans les revenus du fondeur. Apple représenterait environ 20 % du chiffre d’affaires de TSMC. De quoi rester bons amis.

Apple a présenté ses deux nouveaux monstres : les M1 Pro et M1 Max. Voici leurs fonctionnalités principales.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles