Apple Car : comment Apple veut révolutionner la voiture électrique

 

Un long article de Bloomberg dévoile beaucoup d'informations sur Project Titan, la création d'une voiture électrique par Apple. Design, logiciel, processeur, voici ce que l'on apprend sur l'Apple Car.

Un concept fantaisiste d’Apple Car, pour illustration

Un concept fantaisiste d’Apple Car, pour illustration

La création d’une voiture par Apple est l’une des plus anciennes rumeurs qui soit concernant la marque à la pomme. On peut remonter à 2015 sur Frandroid pour trouver la première mention de Project Titan, le nom prêté au projet d’Apple de créer son premier véhicule commercialisable.

Le journaliste Mark Gurman, toujours bien renseigné quand il s’agit d’Apple, nous donne des nouvelles de ce projet qui semble d’accélérer dans les bureaux californiens.

Ambition à la hausse : une voiture 100 % autonome

On apprend en effet qu’Apple veut donner un coup d’accélérateur au projet et le réorienter vers la construction d’un véhicule autonome. Il s’agit de l’un des objectifs de toute l’industrie de l’automobile, et ce serait un grand marqueur de différenciation si Apple parvenait à être l’une des premières marques à proposer un tel véhicule à grande échelle.

C’est Kevin Lynch, nouveau leader du projet après être passé par l’élaboration du logiciel de l’Apple Watch, qui aimerait avant tout proposer un véhicule qui ne demanderait aucune intervention de la part d’un être humain. Dès la première version de l’Apple Car, elle devra être capable d’aller d’un point A à un point B sans toucher au volant. Le design du véhicule serait prévu pour ne pas intégrer ni volant ni pédale et créer un intérieur plus accueillant et moins centré sur la conduite. Une des hypothèses serait un intérieur avec les sièges sur les côtés, à l’instar d’une limousine. Pour le système multimédia, Apple ferait évidemment appel à un dérivé d’un iPad à très large écran, au milieu du véhicule. Les rêves d’Apple sont une chose, la réglementation sur le marché des voitures en est une autre. Apple préparerait donc tout de même un mode d’urgence de « prise de contrôle » ce qui permettrait d’utiliser un volant.

La spécialité d’Apple, c’est aussi la conception de ses propres puces. L’ordinateur embarqué est devenu un sujet crucial quand on parle de véhicules autonomes. Apple aurait fait de grands progrès sur la conception de la puce qui animerait la première Apple Car. Évidemment, cette puce serait basée sur l’architecture que l’on connait déjà avec la puce M1 Max sur MacBook, ou les A Bionic sur iPhone et iPad.

On a tout de même du mal à imaginer Apple réussir dès sa première voiture là où Alphabet, Uber et surtout Tesla ont échoué. Les deux autres géants travaillent aussi à la création de véhicules autonomes depuis plusieurs années. On se souvient notamment des véhicules Waymo d’Alphabet qui circulent déjà en toute autonomie en Californie à petite échelle.

Lancement visé en 2025

Pour ce projet très ambitieux, Apple aimerait lancer le premier véhicule commercialisable en 2025. Autant dire que cet horizon est très proche. Seulement quatre ans pour finir l’élaboration d’un système complètement autonome, cela semble difficile à croire. Bloomberg précise tout de même que la commercialisation d’une première génération avec une technologie moins impressionnante n’est pas totalement exclue.

Autre défi pour Apple : la sécurité. La firme aurait multiplié les recrutements pour assurer la sécurité de son véhicule. Avec l’image de marque si importante d’Apple, on imagine bien que la firme ne souhaite pas faire la une des journaux pour des accidents impliquant l’une de ses voitures, comme Tesla a pu le faire. Le maintien de l’équipe en charge du projet serait par ailleurs l’une des difficultés d’Apple. Comme le rappelle Bloomberg, Project Titan a déjà connu 5 chefs en seulement sept ans. Le projet de casque de réalité mixte, commencé au même moment, a toujours eu le même chef.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles