Triomphant avec ses puces ARM, Apple aurait du mal à concevoir ses modems 5G

Qualcomm peut se frotter les mains...

 

Pressentis initialement l'année prochaine sur l'iPhone 15, les premiers modems 5G conçus en interne par Apple ne seraient pas prêts à temps. Vraisemblablement en proie à des problèmes de développement, la firme continuerait à la place de s'équiper chez Qualcomm.

Apple Store Fifth Avenue
Apple semble avoir du mal à délivrer ses premiers modems 5G conçus en interne // Source : Nathan Le Gohlisse pour Frandroid

Si Apple impressionne toute l’industrie avec ses puces ARM, tout particulièrement sur ordinateurs fixes et portables, elle semble encore et toujours buter sur le développement de ses propres modems 5G. Presque trois ans après l’acquisition à grands frais de la division modem d’Intel, qui lui avait permis de mettre la main sur du personnel hautement qualifié, mais aussi récupérer tout un panel de brevets et technologies, la firme ne serait toujours pas en mesure de lancer un modem « maison » capable de rivaliser avec ceux proposés par les ténors du secteur.

En conséquence, et comme le prédit Ming-Chi Kuo, Apple n’aurait d’autre choix que de continuer à se fournir exclusivement chez Qualcomm pour équiper ses futurs iPhone 15, attendus en 2023. Selon certaines sources, ces derniers devaient pourtant commencer à être équipés, au moins en partie, de solutions conçues en interne. L’idée ? Permettre à Apple de ne plus dépendre qu’à 20 % des puces de Qualcomm. Un plan qui tomberait donc à l’eau.

L’accord entre Apple et Qualcomm en vigueur jusqu’à 2024

Comme le souligne WWCCFTech, si les choses ne se passent visiblement pas tout à fait comme prévu pour Apple, la firme ne risque pas d’être prise au dépourvu dans l’immédiat. Apple et Qualcomm sont liés par un contrat jusqu’en 2024. De quoi laisser à Apple le temps de s’organiser. En l’état, la firme équipera ses prochains iPhone 14 de la puce 5G Snapdragon X65, fabriquée par Qualcomm, tandis que les iPhone 15 seront vraisemblablement dotés de la future puce Snapdragon X70.

(1/4)
[Company Update] Qualcomm (QCOM.O)

My latest survey indicates that Apple's own iPhone 5G modem chip development may have failed, so Qualcomm will remain exclusive supplier for 5G chips of 2H23 new iPhones, with a 100% supply share (vs. company's previous estimate of 20%).

— 郭明錤 (Ming-Chi Kuo) (@mingchikuo) June 28, 2022

Notons que certains analystes avaient eu le nez creux concernant les difficultés d’Apple à concevoir une puce modem en interne. Ces derniers laissaient entendre il y a quelques années que le lancement de ces modems maison pourrait ne pas se concrétiser avant 2025. Une estimation qui semble de plus en plus réaliste. Et c’est bien dommage, car l’arrivée de modems 5G développés par Apple pourrait permettre de nouvelles optimisations sur les produits lancés par la marque, notamment en termes d’interconnexion ou d’efficacité énergétique.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles