L’UE s’oppose à la création par Apple d’un USB-C sur mesure pour ses iPhone

L'UE commente des rumeurs

 

L'Union européenne manifeste son opposition face à une rumeur sur un USB-C certifié par Apple pour ses iPhone.

L’iPhone abandonnera le connecteur Lightning au profit de l’USB-C, suite à une obligation imposée par l’Europe plutôt qu’une décision volontaire d’Apple.

Cependant, Apple envisagerait de concevoir un USB-C spécial et propriétaire qui serait compatible avec l’USB-C standard, se conformant ainsi à la législation européenne tout en proposant des fonctionnalités additionnelles avec un câble Apple spécifique. Parmi ces améliorations, on pourrait voir un système magnétique pour éviter les accidents, ainsi que des vitesses de transfert de données accrues et potentiellement une recharge plus rapide.

Apple ne pourra pas faire n’importe quoi

Répondant à ces rumeurs, la Commission européenne a prévenu Apple de ne pas limiter certaines fonctionnalités aux accessoires approuvés par l’entreprise, alors que le connecteur de charge de l’iPhone est sur le point d’évoluer. Le commissaire européen à l’industrie, Thierry Breton, a insisté sur le fait que de telles restrictions avec les chargeurs ne seraient pas acceptables, selon une lettre consultée par l’agence de presse allemande (dpa) à Bruxelles.

Évidemment, Apple n’a pas commenté ces rumeurs et encore moins la lettre de Thierry Breton. Cependant, cette missive de Thierry Breton pourrait contraindre Apple à réagir aux rumeurs, une pratique à laquelle la société à la pomme ne s’adonne généralement pas.

La directive européenne sur les chargeurs unifiés devrait être mise en place le 28 décembre 2024. À ce moment-là, Apple devra adopter le standard de charge USB-C pour ses smartphones et tablettes. Néanmoins, l’iPhone 15, généralement annoncé en septembre, devrait être le premier iPhone équipé d’un USB-C.


Les derniers articles