La nouvelle idée d’Apple pour réduire votre stress

 

Apple a déposé un brevet pour une technologie capable de détecter votre niveau de stress quand vous consultez un contenu.

Source : Shutterstock

La santé est un cheval de bataille d’Apple depuis l’arrivée de l’Apple Watch en 2014. Le constructeur s’est efforcé de proposer année après année des mises à jour pour mesurer tant que faire se peut les signaux physiques de ses utilisateurs.

Récemment, c’est la santé mentale qui est devenue l’une des priorités d’Apple, notamment depuis le Covid-19 et les confinements successifs. L’Apple Watch et même le casque de réalité mixte Vision Pro pourraient proposer des fonctions pour atténuer l’anxiété et détecter les signes de dépression.

Selon un nouveau brevet dont la demande a été déposée ce vendredi 24 novembre en Chine, Apple voudrait détecter le niveau de stress des utilisateurs lorsqu’ils regardent du contenu sur n’importe lequel de ses appareils.

Des contenus ciblés selon votre niveau de stress

C’est le site chinois IT Home qui rapporte cette information : Apple serait en train de développer un « détecteur de stress » pour ses différents appareils, sans pour autant qu’on sache lesquels sont visés en premier.

Cette technologie permettrait d’obtenir des données physiologiques afin d’évaluer l’état mental d’un utilisateur lorsqu’il utilise un appareil. Ce détecteur pourrait aussi déterminer le contexte environnemental de l’utilisateur via des capteurs dédiés, on imagine ici la température, le taux d’humidité, mais aussi la position de l’utilisateur.

On imagine bien qu’Apple compte exploiter les capteurs de l’Apple Watch, mais que certains d’entre eux pourraient peut-être être portés sur des appareils comme l’iPhone ou l’iPad, qui avec la caméra pourraient détecter l’expression du visage et la dilatation des pupilles par exemple.

Ces données pourraient servir, selon le brevet, à proposer différentes manières de faire face à un haut niveau de stress de l’utilisateur afin qu’il puisse par exemple retirer davantage de contenus éducatifs, de divertissement ou même lors de sessions de jeux. L’objectif d’Apple est ici d’accorder l’état mental de l’utilisateur avec le contenu qu’il consulte.

À l’inverse, des contenus pourraient être cachés si l’appareil détecte un trop haut niveau de stress. Par exemple, quand vous jouez à un jeu angoissant ou consultez des informations anxiogènes sur Twitter, avec pour but d’éviter ainsi le doomscrolling. On pourrait imaginer un mode spécifique à activer sur son iPhone pour être prévenu dès que ce type de contenu peut survenir.

Enfin, le brevet indique qu’il pourrait être possible pour les créateurs de contenu de cibler des utilisateurs selon leur niveau de stress afin qu’ils soient dans les meilleures conditions d’en profiter.

Tout reste encore flou, mais il semblerait qu’Apple veuille que vous arrêtiez de stresser en regardant votre téléphone.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !