Linux sur les Mac M1 ? C’est possible, grâce à ce rival d’Apple

Corellium, un nom qu’Apple risque de ne pas oublier de sitôt…

 

Spécialisé en sécurité, Corellium vient de partager un tutoriel permettant d’installer une version fonctionnelle de Linux (Ubuntu) sur les nouveaux Mac M1. La manipulation se fait grâce à une version modifiée de l’OS libre, capable de se lancer avec son interface classique et de prendre en charge l’USB.

Corellium a réussi à mettre au point une version modifiée de Linux, capable d’être installée et lancée sur les Mac M1 – Ici un MacBook Pro M1

Corellium a réussi à mettre au point une version modifiée de Linux, capable d’être installée et lancée sur les Mac M1 – Ici un MacBook Pro M1 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Son nom ne vous dit probablement rien, et pourtant, Corellium a déjà un certain passif avec Apple. Spécialisée dans la sécurité, la firme a récemment fait trébucher le géant de Cupertino devant les tribunaux pour une affaire d’exploitation non autorisée d’iOS. Corellium avait en effet virtualisé le système d’exploitation des iPhone sans l’accord d’Apple, mais à des fins d’exploration de vulnérabilités. Une pratique que la justice américaine a considéré légitime en décembre dernier.

En cette mi-janvier, Corellium fait une nouvelle fois parler de lui, cette fois pour avoir réussi à installer et lancer une version modifiée mais fonctionnelle d’Ubuntu sur les Mac équipés de processeurs Apple M1 (ARM). Comme le précise The Verge, l’OS libre semble se porter comme un charme sur les derniers Mac, où il parvient à afficher normalement son interface tout en prenant en charge les ports USB des machines d’Apple.

Des instructions détaillées pour nous dire comment faire

Mieux, Corellium a jugé bon de partager un long billet de blog sur lequel la firme explique en détail comment elle est parvenue à lancer Ubuntu sur un Mac M1. Il s’agit d’une saine lecture si vous souhaitez fouiller la question. Corellium explique aussi comment il faut s’y prendre pour reproduire l’expérience sur son propre Mac.

Cette installation de Linux sur les Mac M1 n’a toutefois pas été simple. Car si l’architecture des puces M1 est globalement proche de celles des autres puces développées par Apple, le développement de drivers Linux capables de faire fonctionner Ubuntu correctement n’était pas mince affaire, résume The Verge. Les SoC M1 n’ont par ailleurs pas été conçus de façon à favoriser le dual-boot ou l’utilisation de Boot Camp. À la place, Apple préfère en effet favoriser la virtualisation pour lancer d’autres OS sur ses Mac.

Linux is now completely usable on the Mac mini M1. Booting from USB a full Ubuntu desktop (rpi). Network works via a USB c dongle. Update includes support for USB, I2C, DART. We will push changes to our GitHub and a tutorial later today. Thanks to the @CorelliumHQ team ❤️🙏 pic.twitter.com/uBDbDmvJUG

— Chris Wade (@cmwdotme) January 20, 2021

Quoi qu’il en soit, le directeur technique de Corellium, Chris Wade, décrit son portage d’Ubuntu comme étant « complètement utilisable » sur un Mac Mini M1, en lançant l’OS depuis un port USB. Reproduire l’opération nécessitera toutefois un dongle USB pour faire fonctionner le réseau. Une bonne connaissance de Linux et des kernels customs est également requise pour mener à bien l’opération.

Rappelons enfin que Corellium n’est pas le seul à s’intéresser aux portages de Linux sur les Mac M1. Le développeur Hector Martin (connu pour des installations, parfois saugrenues, de Linux sur de nombreux systèmes) a lancé en décembre un projet de financement participatif pour mettre au point sa propre solution.

Les derniers articles