Asus Vivobook Slate 13 : un PC OLED Windows 11 sous les 500 euros

 

Asus fait renaître le PC 2-en-1 sous Windows bon marché avec un appareil équipé d'un écran OLED.

Asus Vivobook Slate 13 : un PC OLED Windows 11 sous les 500 euros

On l’oublie souvent, mais c’est Asus qui a créé le format tablette et PC 2-en-1 sur le marché moderne avec sa gamme Asus Transformer sous Android (on peut même retrouver le test d’époque sur Frandroid). C’est aussi à cette marque que l’on doit la popularisation des netbooks au milieu des années 2000, avec l’EEEPC 701, ces machines compactes et peu performantes à très petit prix.

C’est de ces deux types de machines que la toute nouvelle Vivobook Slate 13 OLED (T3300) semble tirer sa filiation. Cette tablette ou PC à clavier détachable offre sur le marché une proposition très intéressante comme seule Asus peut en proposer.

De l’OLED à 500 euros sous Windows 11

S’il faut retenir trois éléments concernant ce nouvel appareil, les voici : un prix de 499 euros pour la première configuration, un écran OLED de 13,3 pouces Full HD et certifié Dolby Vision et une installation native sous Windows 11.

À qui se destine cet appareil ? Avec ce prix, vous vous doutez bien qu’il ne s’agit ni des joueurs chevronnés ni des créateurs de contenu qui voudront une machine beaucoup plus puissante. D’après Asus, cet appareil peut-être le bon second PC de la maison pour assister une machine déjà dédiée au télétravail ou un PC de salon sédentaire. Sur le papier, c’est un excellent produit pour de la consultation de contenu : un peu de navigation sur le web ou regarder Netflix, et pour de la bureautique assez légère avec Word ou OneNote.

On peut aussi y ajouter la possibilité de faire du jeu vidéo en streaming en profitant de la dalle OLED, avec le Xbox Game Pass de Microsoft ou GeForce Now de Nvidia, par exemple.

Asus fait les bons choix techniques

Quand on y adjoint le clavier optionnel, la tablette se transforme en petit PC portable d’appoint. Difficile de ne pas faire la comparaison avec la Surface Go 3 de Microsoft qui sera la grande rivale de la tablette d’Asus dans l’écosystème Windows. La tablette de Microsoft est cependant critiquée, notamment en France, pour les compromis et, in fine, son mauvais rapport qualité prix. À ce jeu, Asus semble faire de meilleurs choix.

Par exemple, là où la Surface Go 3 demande 599 euros pour offrir 128 Go de stockage, c’est la capacité de la Vivobook Slate dès la première configuration, à 499 euros.

On a tout de même tout ce qui est fait un produit assez pratique à utiliser : des connecteurs USB-C compatibles Power Delivery et capable de faire sortie vidéo, un lecteur de microSD pour étendre le stockage, du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.2 ainsi qu’une compatibilité Windows Hello.

Voici dans le détail les caractéristiques du Vivobook Slate 13 T3300.

  • Processeur Intel Pentium N6000
  • Écran OLED 13,3 pouces 1920 x 1080 pixels 100 % DCI-P3, 550 nits
  • 4 ou 8 Go de RAM
  • 128 Go eMMC ou PCIe
  • Wi-Fi 6
  • Bluetooth 5.2
  • Connecteurs :
    • 2 x USB 3.2 Gen 2 Type-C
    • 1 x 3,5 mm jack
    • 1 x lecteur de microSD
  • Caméra 5 Mpx à l’avant et 13 Mpx à l’arrière
  • Haut-parleurs stéréo certifiés Dolby Atmos
  • Batterie de 50 Wh
  • Chargeur 65W
  • 309,9 x 190 x 7,9 mm
  • 785 g (sans le pied), 1055 g (avec le pied), 1390 g (avec le pied et le clavier)

Le principal inconvénient de l’appareil sera son processeur Intel Pentium N6000 qui montrera très vite ses limites. C’est souvent le problème sur des produits de cette gamme.

Prix et date de sortie des configurations

L’Asus Vivobook Slate 13 OLED sera disponible en France à partir de la fin du mois de novembre. Voici les configurations proposées.

  • Tablette et son stand (4 Go / 128 Go eMMC) : 499 euros
  • Tablette, stand et clavier (4 Go / 128 Go eMMC) : 599 euros
  • Tablette, stand, clavier, housse et stylet (4 Go / 128 Go PCIe) : 699 euros

Il faut donc compter 100 euros pour s’offrir le clavier optionnel. S’il n’est pas obligatoire à l’achat, on pourra utiliser un clavier USB ou Bluetooth par exemple, il nous semble au même titre que la Surface Go faire partie de l’identité du produit. Autrement dit, il est tout de même beaucoup plus pratique d’utiliser l’appareil avec un clavier détachable.

Sur le papier, c’est déjà une bonne première génération de Vivobook Slate qu’Asus dévoile. On espère qu’avec une future génération, la tablette gagnera en performance et pourra intégrer plus facilement le clavier dans son prix agressif.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles