Les vélos électriques Cowboy entrent dans une nouvelle ère pour l’achat et la réparation

 

Cowboy revoit en profondeur sa méthode commerciale. Le constructeur de vélos électriques va désormais s’entourer de revendeurs partenaires partout en Europe, dont en France, pour vendre, faire réparer et gérer le service après-vente de sa flotte. Un changement de paradigme fort.

Cowboy 4 ST
Source : Grégoire Huvelin – Frandroid

Jusque-là, les canaux de vente de la marque belge Cowboy se limitaient à son seul site internet. En France, la seule manière d’essayer l’un de ses VAE avant de l’acheter était de se rendre à sa boutique parisienne, au Bon Marché Rive Gauche, ouverte en juin 2022. Pour le reste du territoire, rien ne s’y prêtait.

Cette époque est désormais révolue puisque le fabricant va s’entourer d’un réseau de revendeurs partenaires indépendants au travers de toute l’Europe.

Grâce à cette nouvelle étape, « les futurs clients en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni seront désormais en mesure de tester et d’acheter les modèles C4 et C4 ST », apprend-on dans le communiqué de presse envoyé à la rédaction.

Cinq villes françaises concernées

D’ici la fin de l’année, Cowboy ambitionne de recruter 300 nouveaux partenaires dans 60 villes du Vieux continent. En Hexagone, cinq villes seront concernées : Paris, Lille, Nancy, Lyon et Marseille. Pour ces deux dernières, seul le service après-vente sera assuré. L’achat et l’essai d’un modèle ne sont visiblement pas (encore) au programme.

« En amont de ce lancement, nous avons testé notre offre auprès de plus de 80 partenaires à travers l’Europe, alliant la distribution et le service après-vente, et nous sommes très satisfaits des résultats obtenus jusqu’à présent », précise Adrien Roose, PDG et cofondateur de Cowboy.

Cowboy 4
Source : Cowboy

Pour le développement de ce réseau, les distributeurs seront dans un premier temps sélectionnés, puis profiteront d’un gestionnaire de compte Cowboy dédié. Ensuite, une formation complète sur les réparations et l’entretien des VAE de la marque leur sera prodiguée pour devenir, in fine, partenaires certifiés.

Ce changement pourrait paraître anodin au premier abord, mais il constitue un véritable changement de paradigme. Jusque-là, Cowboy se cantonnait à une méthode de vente très étiquetée « start-up », en se reposant uniquement sur de la vente en ligne. Ici, elle change radicalement sa philosophie commerciale en s’inspirant des constructeurs plus historiques et traditionnels.

S’adapter aux habitudes d’achat des Français

Cela lui permet en outre d’accroître considérablement sa visibilité — le design de ses vélos électriques a en plus le mérite de taper dans l’œil —, d’améliorer son service après-vente et de mieux prendre soin de ses clients.

L’achat d’un vélo électrique représente un engagement financier généralement important — le prix moyen d’un VAE en France chatouille les 2000 euros. Pouvoir les tester, les toucher, les prendre en main avant de sortir la carte bleue est un maillon essentiel dans le processus de vente. Un tel manque peut être préjudiciable pour une marque sur le long terme : Cowboy semble l’avoir compris.

Cowboy 4 ST
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Une telle visibilité au sein de revendeurs agrées pourrait aussi lui permettre d’accroître considérablement ses ventes. Comme le mettait en exergue l’Union Sport & Cycle dans son Observatoire du Cycle 2022 (26e minute), les détaillants et les grandes enseignes (Decathlon, Intersport, etc.) ont dominé la répartition des ventes de vélos en 2022, avec respectivement 23 et 62 % des volumes. La vente en ligne se limitait à 6 % du marché. Cela reflète donc une certaine habitude d’achat.

Sur le plan financier, l’entreprise s’appuie sur deux récentes levées de fonds : l’une de 10 millions d’euros en mars 2023 auprès de fonds d’investissement, une autre d’1,6 million d’euros via une campagne de crowdfunding. Avec comme objectif final de passer le seuil de la rentabilité dans les prochains mois.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.