Facebook Reality Labs : la marque Oculus devrait disparaitre

 

Facebook semble bien déterminé à faire regrouper ses activités AR et VR sous son aile et crée officiellement Facebook Reality Labs.

La semaine dernière, nous apprenions qu’un compte Facebook serait désormais obligatoire pour utiliser les casques de réalité virtuelle Oculus entre 2020 et 2022 selon la date d’achat du produit. C’est la première fois que le groupe faisait un pas aussi agressif vers Oculus, racheté en 2014 et resté jusque-là plus ou moins indépendant des autres branches du réseau social. Le groupe fait aujourd’hui un pas de plus en annonçant la création de Facebook Reality Labs, qui semble bien parti pour faire disparaitre définitivement le nom Oculus.

Consolider toutes les activités AR et VR sous un seul nom

Ce nom n’est pas totalement nouveau, Facebook Reality Labs désignait jusqu’à présent les équipes de recherches appartenant à la fois à Oculus et Facebook. C’est eux qui ont présenté récemment des lunettes VR tout droit sorties du futur. Désormais, Facebook annonce que ce nom va prendre de l’importance, et désignera désormais toutes ses activités liées à la réalité virtuelle ou augmentée. Ce n’est pas tout, la firme va plus loin et annonce que son prochain événement dédié à l’AR et la VR sera organisé le 16 septembre prochain et sera nommée Facebook Connect, à la place d’Oculus Connect.

Pour le groupe, le passage de l’événement d’Oculus Connect à Facebook Connect reflète également les plus grandes ambitions de la marque et l’ajout de plus en plus d’appareils Facebook à la conférence, comme la gamme Facebook Portal, qui n’était pas commercialisée par Oculus.

Une technologie qui doit devenir grand public

Une nouvelle fois, c’est un signe que la marque Oculus devrait passer au second plan et laisser sa place à Facebook. Pour le groupe, la réalité virtuelle ou augmentée doit permettre de mieux nous rapprocher, même quand la distance physique est grande. Alors que la réalité virtuelle est vue aujourd’hui comme une technologie qui peut isoler, parce que l’utilisateur est immergé dans un monde virtuel et coupé de son environnement proche, Facebook veut se servir de la technologie pour créer du lien social. On comprend mieux pourquoi elle veut donc que tout cela passe sous le nom Facebook, celui du réseau social.

Reste que ce changement d’identité pour les activités VR devrait décevoir les fans d’Oculus de la première heure, qui avaient été déjà nombreux à ne pas apprécier le rachat par Facebook. La marque n’est pas forcément des plus populaires dans la tech, et a multiplié les scandales liés à la politique ou à la vie privée au cours des dernières années. Ce changement de nom marque le début d’une nouvelle ère qui pourrait rendre la réalité virtuelle plus accessible et plus grand public, mais qui pourrait moins plaire au public qui cherchait le meilleur casque pour jouer à Half-Life Alyx.

Les derniers articles

  • Test du Samsung Galaxy Z Fold 2 : on prend si vite le pli
    8 /10

    Samsung

    Test du Samsung Galaxy Z Fold 2 : on prend si vite le pli

    21 septembre 202021/09/2020 • 18:08