Ce mercredi, Fossil a dévoilé officiellement sa toute première montre connectée hybride, logiquement dénommée Fossil Hybrid HR. Celle-ci a l'intérêt d'avoir des véritables aiguilles en plus d'un écran en encre électronique.

Mi-septembre, on découvrait chez quelques boutiques en ligne une mystérieuse montre sous la marque Fossil. Il s’agissait d’une montre hybride qui n’avait pas encore été annoncée et qui aurait pu inciter Google à racheter une partie du constructeur.

L’officialisation est finalement arrivée ce mercredi. Fossil a en effet dévoilé sa Fossil Hybrid HR. Comme on peut s’y attendre avec ce nom, la montre est en effet hybride, avec un écran en encre électronique en plus d’aiguilles horlogères, mais elle propose également l’analyse du rythme cardiaque.

Concrètement, la Fossil Hybrid HR ne propose pas toutes les fonctionnalités du service Wear OS de Google, mais reprend une partie de son interface. On peut ainsi utiliser l’écran d’un pouce de diamètre pour avoir un aperçu des notifications, des conditions météo, du rythme cardiaque ou du suivi d’activité sportive. De leur côté, les aiguilles permettent tout simplement… d’afficher l’heure. L’avantage de ce design est que la montre, même écran éteint, n’affiche pas un écran noir, mais permet de donner l’heure.

L’autre intérêt est de proposer une longue autonomie d’au moins deux semaines à en croire le constructeur. On notera que la montre de Fossil permet également l’analyse du sommeil, le contrôle de la musique, l’alarme et le minuteur et propose une recharge complète en 60 minutes.

La Fossil Hybrid HR est d’ores et déjà disponible à partir de 199 euros. Elle est proposée en trois versions selon les matériaux utilisés pour le bracelet et cadran, avec de l’acier, du silicone ou du cuir.

Test de la Fossil Julianna HR : l’élégance comme seul atout