Les futures montres connectées Garmin pourraient profiter d’un écran OLED à recharge solaire

 

Garmin travaille activement sur de nouvelles technologies pour ses produits. La marque connue pour ses montres connectées a ainsi déposé un brevet décrivant un module capable de collecter l'énergie solaire au sein d'un écran OLED.

La Garmin Venu 2
La Garmin Venu 2 // Source : Frandroid

L’entreprise américaine Garmin s’est positionnée sur le haut de gamme du marché des montres connectées depuis quelques années. Ses montres font partie des produits réputés les plus fiables et les plus complets, tout particulièrement sur le segment fitness. Il est donc naturel que la marque cherche aujourd’hui de nouvelles pistes. Après avoir proposé une montre à « l’autonomie illimitée », Garmin plancherait à présent sur une technologie de recharge solaire intégrée dans un écran OLED.

Combiner la technologie OLED avec la charge solaire

Comme souvent, c’est par le biais d’une demande de brevet déposée auprès de l’USPTO, le Bureau américain des Brevets, que nous avons découvert certaines des pistes explorées par la marque. Le brevet en question concerne des modules d’affichage de charge solaire pour smartwatchs. Il décrit un écran OLED muni d’une couche photovoltaïque, ce qui permettrait à la montre de combiner une excellente qualité d’affichage avec une bonne autonomie.

Jusqu’ici, Garmin proposait déjà des modèles de montres capables de recharger leur batterie à l’énergie solaire, notamment la Fenix 7 Solar. Sauf que ces montres disposent d’écrans utilisant la technologie « memory-in-pixel » (MIP), qui possèdent une qualité d’affichage largement inférieure aux écrans OLED.

Garmin cherche donc à pallier ce défaut en s’appuyant sur une nouvelle technologie. Sur la page du brevet, il est expliqué qu’il existe déjà des montres connectées bénéficiant de panneaux solaires semi-transparents, installés par-dessus l’écran de la montre. Garmin note cependant que « la présence d’une telle superposition de cellules solaires dégrade la visibilité du module d’affichage », et que « par conséquent, il existe un besoin pour un module d’affichage de collecte d’énergie intégré qui utilise l’énergie solaire sans obscurcir sensiblement son affichage ».

Le brevet de Garmin décrit ainsi un type d’écran où, plutôt que de placer une couche de matériau photovoltaïque par-dessus l’écran, des zones photovoltaïques seraient intercalées entre les sous-pixels.

Garmin ajoute en outre sur le document que cette technologie pourrait aussi être utilisée pour d’autres appareils.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles