Quand Google réfléchissait à racheter Epic Games et Fortnite

 

Le procès Epic vs Google révèle de nouvelles choses dans les affaires entre les géants de la tech et du jeu vidéo.

L’affaire qui oppose Epic Games aux géants Apple et Google continue de faire des révélations sur les affaires habituellement privées de l’industrie.

L’une des plus juteuses du procès Epic vs Google jusque-là est peut-être cette réflexion de Google. La firme a réfléchi à racheter Fortnite et Epic Games pour s’enlever une épine du pied, tout simplement.

Le jeu qui résistait au Play Store

D’après Epic Games, à l’origine de cette réflexion, il y avait la publication de Fortnite en dehors du Google Play Store. Un coup de projecteur sur cette alternative qui ne plaisait pas du tout à Google.

Ce dernier aurait alors cherché à s’assurer que ce problème soit réglé, pour éviter « toute contagion ». Voici comment Epic Games décrit cette situation avec son propre vocabulaire.

Google est allé jusqu’à partager ses bénéfices obtenus par ses monopoles avec ses partenaires commerciaux pour s’assurer qu’ils acceptent d’éliminer la concurrence, a développé une série de projets internes pour faire face à la « contagion » qu’il percevait dans les efforts d’Epic et d’autres pour offrir aux consommateurs et aux développeurs des alternatives compétitives, et a même envisagé d’acheter tout ou partie d’Epic pour étouffer cette menace.

Comme l’a repéré The Verge, les documents du procès ne précisent pas jusqu’où est allé Google dans cette réflexion. Notamment si Google a un jour contacté Epic Games pour ce rachat. D’après Tim Sweeney, patron d’Epic Games, cette idée de rachat était inconnue de la boite de jeu vidéo.

En prenant un pas de recul, il est intéressant de se dire que Google a contemplé l’idée de devenir du jour au lendemain un géant du jeu vidéo : la position d’Epic Games aujourd’hui. Quand on connait les difficultés de la firme à s’imposer sur ce marché avec Google Stadia, on peut se poser des questions sur sa gestion éventuelle des affaires d’Epic Games.

Les tentatives de Google

Ces réflexions ont toutefois mené Google à faire des propositions commerciales à Epic Games. D’après ce dernier, Google a proposé un « contrat spécial » pour lancer Fortnite sur le Play Store.

Dans les discussions autour de ce contrat, le manager du Google Play Store sur le dossier évoque que le téléchargement de Fortnite en dehors du Play Store est une « très mauvaise expérience utilisateur ». Il menace à mi-mot « Epic Games devrait s’inquiéter que ses utilisateurs n’acceptent pas de traverser les 15+ étapes » pour installer Fortnite sans le Play Store.

Pour mettre à jour l'Epic Games Store sur Android, il faut passer par plusieurs étapes

Pour mettre à jour l’Epic Games Store sur Android, il faut passer par plusieurs étapes // Source : Frandroid

Dans ces propos, Epic Games veut montrer que Google veut tout faire pour garder la main sur le système de distribution d’applications et de jeux sur Android, même si, contrairement à Apple, la firme autorise les alternatives.

Surtout, Epic Games veut montrer que Google est parfaitement conscient que les embuches qu’il peut mettre sur le téléchargement direct, officiellement pour bien faire comprendre à l’utilisateur son choix et le mettre en garde sur les risques, permet au Play Store de rester le numéro 1.

D’après Google, Android est un écosystème ouvert et les développeurs comme les consommateurs ont accès à plusieurs alternatives. Toujours d’après la firme, la politique appliquée sur le Google Play Store est la même pour tous les développeurs.

Les derniers articles