Google lance son nouvel outil de notes en France et il va changer ma vie

 

Présenté à la Google IO et déjà disponible aux États-Unis, NotebookLM arrive finalement en français pour le plus grand plaisir des étudiants, des chercheurs, des journalistes, des fans de jeu de rôle, et bien d'autres encore.

La recherche au sein de documents est sur le point de changer, et c’est absolument fantastique. NotebookLM, le nouvel outil de prise de notes de Google présenté sous le nom de Tailwind lors de la Google I/O, arrive désormais en France avec le support de la langue de Molière et à titre personnel, je vois déjà de nombreux cas d’usage vraiment intéressants pour mon quotidien.

Qu’est-ce que NotebookLM ?

NotebookLM, comme son nom l’indique, est un carnet de notes. Tout commence par un projet dans lequel vous pouvez rajouter des sources. Celles-ci peuvent prendre la forme de texte, de fichiers Google Docs ou Google Slides, de PDF ou encore d’URL vers une page web. En tout, chaque projet peut contenir 50 sources de 500 000 mots chacune, soit un total de 25 millions de mots. Attention en revanche : si les fichiers hébergés sur Google Drive sont actualisés à chaque changement, ce n’est pas le cas des pages web qui garderont leur état initial dans votre projet.

Une fois que toutes vos sources sont intégrées à votre projet, NotebookLM vous permet, grâce à l’IA générative Gemini 1.5 Pro, d’effectuer des recherches dans ces documents en posant des questions en langage naturel. Pas de risque d’hallucination ici, comme ce serait le cas avec Gemini ou ChatGPT, les réponses de NotebookLM se reposent uniquement sur les documents que vous lui avez fournis. Cela signifie également que vous devez bien sélectionner vos sources avant de l’utiliser.

Plus encore, NotebookLM crée un aperçu général de votre projet avec un résumé des informations essentielles, une FAQ pour mettre en avant certains points clés et même une frise chronologique ou une liste des protagonistes selon les cas ; le tout en quelques secondes seulement. Par ailleurs, tout est parfaitement sourcé et chaque citation importante est accompagnée d’un lien qui vous permet d’accéder directement à la section idoine du document concerné par l’information.

Jusqu’à présent limité aux États-Unis et à des sources en anglais, NotebookLM s’étend à plus de 200 pays et territoires, avec 35 langues comprises pour les sources, dont le français.

De nombreux cas d’usage

En tant que journaliste, je trouve évidemment l’outil fabuleux capable de m’assister dans mon travail. Finies les longues heures à fouiller dans des PDF de 400 pages de la Commission européenne ou dans une pile de 43 PDF techniques liés à des demandes de brevets, NotebookLM peut le faire pour moi. Bien sûr, cela sera aussi particulièrement utile aux étudiants et aux chercheurs qui manipulent de nombreux documents, d’autant que l’IA comprend également les informations issues des images.

Et je n’y vois pas un intérêt que dans ma vie professionnelle ! Occasionnellement maître du jeu lors de sessions de jeu de rôle, mon Google Drive est rempli de documents en tout genre que je dois parfois compulser rapidement pour retrouver un personnage, un morceau d’histoire ou une règle particulière. Il ne fait aucun doute que NotebookLM va devenir mon meilleur allié en la matière. À vous de voir comment vous utiliserez cette petite IA personnelle.

Sécurité et gratuité

Questionné par nos soins, Google a confirmé que les données stockées par NotebookLM sont aussi sécurisées que celles que vous pourriez stocker sur votre Google Drive. En outre, Google n’utilise aucune de vos données pour entraîner son LLM.

Cerise sur le gâteau : NotebookLM est un outil disponible gratuitement et Google nous a confirmé qu’aucun modèle premium n’est envisagé pour le moment.