Nearby Share : le AirDrop de Google arriverait sur Windows, Mac, Linux et Chrome OS

 

Google semble bien préparer un lancement imminent de son service de partage à proximité. Après une petite indiscrétion dans une vidéo dédiée à Android 11, voici des informations sur un lancement du service sur ordinateur.

 

Dans l’écosystème Apple, il y a une fonction particulièrement pratique appelée Air Drop qui permet de partager rapidement, et à proximité des informations entre appareil. Bien sûr, c’est pratique pour partager des éléments comme des photos avec ces proches dans une pièce, mais c’est surtout particulièrement utile entre ses propres appareils : prendre une photo sur son iPhone et l’envoyer très rapidement à son MacBook en deux ou trois actions.

Depuis plusieurs mois, les rumeurs évoquent le développement d’une fonction analogue pour Android de la part de Google nommée Nearby Share. Cette semaine, nous avons eu le droit à de nouveaux indices montrant que Android 11 devrait bel et bien être la première version du système à en bénéficier, grâce à une démonstration de Google aux développeurs. On a même déjà pu découvrir une prise en main de la fonction toujours en développement grâce au site XDA-Developers.

Une fonction intégrée à Chromium

Comme nous le disions, cette fonction gagne beaucoup en intérêt si elle est disponible sur ordinateur. Heureusement, c’est bien ce que Google semble avoir dans les cartons grâce à une connexion avec Google Chrome, son navigateur. En effet, le site XDA-Developers a repéré un changement dans le code source de Chromium, indiquant que Google Nearby Share devrait bien arriver sur PC.

La fonction a d’abord été intégré au code de Chrome OS, où l’on pourra retrouver les paramètres dédiés directement dans la configuration du Chromebook. Plus intéressant, un nouveau changement dans le code source, mais qui n’a pas encore été validé par Google, montre que Google Chrome pour Windows, Mac et Linux devrait également proposer cette nouveauté. Reste donc à espérer que ce nouveau développement sera validé et arrivera à son terme pour proposer un partage rapide entre n’importe quel ordinateur, et les smartphones proposant les Google Play Services, obligatoires pour proposer Nearby Share.

Par ailleurs, on peut se demander si Microsoft adoptera également cette solution. La firme propose désormais un navigateur basé sur Chromium, et travaille actuellement sur son premier smartphone sous Android proposant les Google Play Services, le Microsoft Surface Duo. Une adoption par le père de Windows permettrait de s’assurer une meilleure pénétration pour la technologie développée par Google, et en ferait quelque chose d’immédiatement universel face à AirDrop d’Apple.

Rappelons que ce n’est pas la seule fonction de ce type proposée sur Android. Les marques chinoises Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus, Meizu, Realme, Vivo et Black Shark développent ensemble une fonction de partage commune, qui sera particulièrement pratique en Chine où Google Play Services n’est pas disponible.

Les derniers articles

  • Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé
    8 /10

    Fitbit

    Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé

    30 novembre 202030/11/2020 • 18:30