Nearby Sharing : l’AirDrop de Google a déjà droit à une prise en main

Et ça donne envie !

 

Nearby Sharing, l'AirDrop à la sauce Google, a déjà eu droit à une prise en main sur deux smartphones sous Android 10 alors que le service n'est pas encore officiellement disponible. L'occasion de découvrir son fonctionnement avant l'heure.

Les clones de la fonctionnalité AirDrop d’Apple ont le vent en poupe. Du côté de chez Google, on travaille sur une option de partage de fichiers sans fil baptisée Nearby Sharing. En attendant la conférence Google I/O 2020 qui pourrait nous en apprendre plus, le site XDA Developers a déjà pu prendre en main cette nouveauté remplaçant le peu plébiscité Android Beam.

XDA Developers explique avoir réussi à activer Nearby Sharing sur deux smartphones, un Google Pixel 2 XL et un Google Pixel 4, tous les deux tournant sous Android 10. Le testeur précise même avoir réussi à envoyer des fichiers sur son OnePlus 7T Pro, ce qui laisse suggérer que le service ne sera pas limité aux Pixel à sa sortie, d’autant plus qu’il est basé sur les services Google Play.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Tout d’abord, on peut voir que Nearby Sharing dispose d’une tuile dédiée dans le panneau des raccourcis, à l’instar du NFC, du Bluetooth ou du Wi-Fi. Un long appui sur cette icône permet d’accéder aux paramètres de partage. Vous pouvez sélectionner le compte Google à utiliser pour le transfert de fichiers, le nom sous lequel vous voulez apparaître et aussi déterminer la visibilité de votre appareil.

Ainsi, trois choix s’offre à vous :

  • être visible de tous les contacts Nearby Sharing
  • être visible de certains contacts sélectionnés
  • être caché

Dans le dernier mode, vous devrez manuellement accepter le fichier que souhaite vous envoyer votre contact en abaissant le panneau des raccourcis et en appuyant sur la tuile Nearby Sharing.

Vous avez également trois choix de connexion pour exploiter vos données mobiles pour le transfert, uniquement le Wi-Fi ou pas d’Internet du tout.

Bluetooth et sécurité

Nearby Sharing active le Bluetooth pour appairer les deux appareils qui s’échangent des fichiers. En outre, une fenêtre pop-up indique qu’il faut que les deux smartphones se situent à environ 30 centimètres (1 pied) maximum l’un de l’autre pour communiquer.

Le but ici est évidemment d’éviter qu’une personne inconnue à l’autre bout de la rue ne tente de vous envoyer des contenus.

Envoi rapide

Dans la vidéo de XDA Developers, une photo est envoyée du Pixel 4 au Pixel 2 XL. Après un petit cafouillage au début dû au fait que le smartphone destinataire était en mode « caché », on peut observer un processus rapide du document. Nearby Sharing s’affiche dans les options de partage de manière classique.

Une fois que le destinataire accepte le transfert, il reçoit quasi instantanément l’image en question. À noter que celle-ci va être sauvegardée dans un sous-dossier Nearby Sharing au sein du dossier DCIM du smartphone. À noter que l’envoi de plusieurs fichiers en même temps est possible.

Petit bémol pour l’instant sur l’envoi de vidéos qui semble encore susceptible de poser problème, mais on imagine que cela est simplement dû au fait que le développement de cette application n’est pas encore finalisé et qu’il faut encore en peaufiner certains détails.

Du côté de Samsung, Oppo, Vivo et Xiaomi

Notons que Samsung travaille aussi sur son propre AirDrop appelé Quick Share tandis qu’Oppo, Vivo et Xiaomi ont déjà lancé leur plateforme commune.

Les derniers articles

  • Essai du BMW iX3 : la passe de trois
    7 /10

    BMW

    Essai du BMW iX3 : la passe de trois

    29 novembre 202029/11/2020 • 18:00