Introduction

La montre connectée Honor Watch Magic débarque en France pour la somme de 199 euros. S’agit-il d’un clone de la Huawei Watch GT ? Réponse dans notre test complet.

Présentée en Chine aux côtés du smartphone Honor Magic 2 il y a plusieurs mois, la montre Honor Watch Magic arrive enfin en France. Cette smartwatch emprunte beaucoup à la Huawei GT que nous avions testé il y a quelque temps. Certaines caractéristiques ont été allégées malgré un prix similaire de 199 euros. Voyons voir si elle tient ses promesses, notamment en autonomie puisqu’il s’agirait de son principal point fort selon le fabricant.

Ce test a été réalisé à partir d’une montre connectée prêtée par la marque.

Fiche Technique

Modèle Honor Watch Magic
Taille d'écran 1.2 pouces
Technologie AMOLED
Définition de l'écran 390 × 390 pixels
Format écran Circulaire
Mémoire interne 128 Mo
Mémoire vive (RAM) 0.016 Go
Dimension 42.8 mm
Poids 32.5 grammes
Batterie 178 mAh
Capteur de rythme cardique 1
Analyse du sommeil 1
Accéléromètre Oui
Boussole électronique Oui
Capteur de lumière ambiante Inconnu
Rechargement Câble de charge magnétique
Prix 182€
Fiche produit

Une Huawei Watch GT mini

La Honor Watch Magic ressemble fortement à la Huawei GT, mais dans un format un peu plus compact et encore plus léger, avec une épaisseur de 9,8 mm, un diamètre de 42,8 mm et un poids de 32,5 g contre respectivement les 10,6/46,5 mm et les 46 g de sa grande sœur. La taille de l’écran passe quant à elle de 1,39 à 1,2 pouce. Le boîtier en acier inoxydable fait l’impasse sur la céramique pour un choix de matériau moins noble : le polycarbonate.

 

Nous retrouvons alors un style assez discret et plutôt élégant, noir avec quelques touches de couleur rouge. La montre s’accompagne d’un cadran rond, une lunette avec des minutes gravées, deux boutons sur la tranche droite ainsi que des capteurs à l’arrière dédiés notamment à la fréquence cardiaque. Son bracelet de 22 mm en silicone peut facilement être changé. Celui-ci ne gène pas, bien qu’en cas de fortes chaleurs il peut devenir assez difficile de le porter, malgré les ouvertures présentes pratiquement sur tout le bracelet.

Un écran AMOLED

La dalle de la smartwatch profite de la technologie AMOLED avec un format 1:1 et une définition de 390 x 390 pixels pour une résolution de 326 ppp. Impossible de faire des reproches à cet écran ; il affiche un niveau de contraste infini, des couleurs vives et une excellente luminosité maximale qui permet une lisibilité même en extérieur sous le soleil. Le capteur de lumière ambiante réagit assez bien, même si nous aurions aimé une luminosité minimale encore plus basse afin de ne pas s’éblouir les yeux la nuit.

 

L’écran se réveille en un geste du poignet ce qui s’avère fort pratique, mais l’absence d’un équivalent de l’Always on Display manque à l’appel. Avec de l’AMOLED, nous aurions pu espérer de voir s’afficher l’heure sans allumer l’écran.

Utilisation

La Watch Magic embarque un processeur ARM Cortex-M4 avec 16 Mo de RAM et 128 Mo d’espace de stockage interne. Précisons ici que grâce à son étanchéité (jusqu’à 50 mètres de profondeur), vous pouvez prendre votre douche avec, mais aussi faire de la natation. Pas de Google Wear OS en vue, mais bien l’interface maison de Huawei nommée LiteOS que nous avons déjà rencontrées dans le test de la Huawei Watch GT et celui de la version « Elegant ».

Navigation

Assez intuitive, on se déplace dans les menus avec une grande facilité avec le bout de son doigt ou en utilisant les boutons physiques. Un swipe vers le bas donne accès aux raccourcis et paramètres tandis que les écrans situés à gauche et à droite dévoilent quelques informations pratiques comme la météo, le rythme cardiaque, le nombre de pas effectués, etc. Pour faire apparaître les applications et fonctionnalités, il convient d’appuyer sur le bouton du haut. Ce dernier permet aussi un retour en arrière. La touche placée en bas fait office de validation et nous présente aussi la liste des exercices disponibles.

Notifications

Les notifications fonctionnent avec de nombreuses applications installées sur votre smartphone. Elles s’affichent instantanément sur le cadran et s’accompagnent de vibrations assez fortes et bruyantes. Également, un glissement vers le haut sur l’écran répertorie toutes les dernières notifications, qu’il s’agisse de SMS, d’appels, de mails ou autres services de messagerie. Petit bémol, l’OS ne nous donne pas la possibilité de répondre aux messages reçus depuis la montre. Il faut donc ressortir son smartphone pour y remédier. Dommage, car c’est une fonctionnalité présente chez le concurrent Wear OS de Google. Par ailleurs, le cadran ne sait pas lire les emojis et ça, c’est une triste nouvelle. Autre désagrément, lire une notification depuis votre montre n’efface pas celle sur votre smartphone. Un petit « marqué comme lu » n’aurait pas été de refus pour éviter les doublons.

 

Suivi d’activité

Côté fonctionnalités et pour faire simple, il s’agit de la même expérience proposée par la Huawei Watch GT : suivi d’activité en temps réel, rythme cardiaque en continu, analyse du sommeil, entraînement sportifs, géolocalisation, calories brûlées, distance parcourue … tout y est. Ou presque, Honor a fait le choix de ne pas intégrer le NFC. Le choix des activités ne couvre pas un grand nombre de disciplines, mais conserve les plus utilisées : course en extérieur ou en intérieur, marche, randonnée, cyclisme, nage ou entraînement libre. La montre se charge également de proposer une prestation de coach sportif. Une notification apparaît si vous restez trop longtemps sans activité physique. Un petit rappel qui ne fait pas de mal et vous invite à faire une petite pause et de bouger un peu.

 

Pour bénéficier au maximum de la montre et exploiter les données enregistrées sur votre forme physique, rendez-vous dans l’application mobile Huawei Health. Peut-être avez-vous déjà eu l’occasion de tester ce logiciel simple à prendre en main. Appareiller un accessoire avec celle-ci relève du jeu d’enfant. Organisée en onglets, vous n’aurez aucun mal à trouver ce que vous êtes venu chercher. Les analyses et ses résultats se montrent cohérents avec la réalité, qu’il s’agisse du sommeil, de la fréquence cardiaque ou des entraînements sportifs. Il s’agit là d’un très bon outil pour suivre au quotidien votre forme et santé physique. Et pour se donner un peu plus de motivations, l’appli a intégré un système de récompenses mêlant objectifs, médailles et rapports assidus de votre progression. Il n’y a rien de plus encourageant que de voir ses efforts payer sur la durée.

Communication

Pour se connecter à votre smartphone, la Watch Magic de Honor utilise une connexion Bluetooth 4.2. En l’espace d’une semaine, je n’ai eu affaire qu’à une seule déconnexion qui s’est rapidement corrigée. Elle ne supporte pas le Wi-Fi, mais elle dispose d’une puce de géolocalisation. Un excellent point qui nous débarrasse de l’encombrement d’un smartphone pendant les sessions de sport. Sans la 4G, la montre doit ensuite passer par une synchronisation avec le smartphone pour récupérer les données et votre itinéraire de course, par exemple. Mais si vous êtes du genre à vous motiver grâce à une playlist musicale, vous risquez d’être déçus. La Watch Magic ne peut stocker de musique ni se connecter à un casque ou des écouteurs sans fil. Dommage que Honor n’ait pas été jusqu’au bout dans son idée d’indépendance. Elle aurait pu au moins servir de pilotage si vous écoutez de la musique depuis votre smartphone, mais malheureusement il n’en est rien.

Autonomie

La batterie de 178 mAh peut paraître légère aux côtés des 450 mAh de la Huawei Watch GT. Néanmoins, elle s’en sort relativement bien sur ce marché où l’autonomie pose souvent problème. Si vous ne la sollicitez pas trop pour faire du sport, elle tient un peu plus de cinq jours. Un bon résultat donc, même si cela se situe en dessous de sa cousine Huawei qui peut, avec une utilisation pas trop poussée, atteindre la dizaine de jours d’autonomie.

Pour la recharger, le constructeur fournit une solution propriétaire, sous la forme d’une station d’accueil avec un système d’aimant. Le câble USB Type-C vers Type-C peut être branché directement sur votre ordinateur ou bien depuis une prise murale si vous avez en votre possession un adaptateur secteur. En un peu moins de 2 heures, la batterie passe de 0 à 100 % de ses capacités.

Prix et disponibilité

La Honor Watch Magic était d’abord disponible dans des bundles avec le Honor View 20. Bientôt, vous pourrez l’acheter de manière indépendante au prix de 199 euros chez les habituels revendeurs en ligne. Nous ne savons pas à l’heure actuelle quand celle-ci sera commercialisée, mais il y a la possibilité d’être notifié·e de son arrivée en France depuis le site officiel de Honor. Chez FrAndroid, nous ne manquerons pas de vous signaler son arrivée sur le marché.

Galerie Photo

Note finale du test 7/10
La Watch Magic fait de belles promesses dont une autonomie longue durée, un écran AMOLED et une puce de géolocalisation. La montre présente bien des avantages, mais quel dommage que Honor ne soit pas allé jusqu'au bout de ses idées. Nous aurions apprécié voir un Always on Display pour préserver la batterie. De même, si vous aimez faire du sport avec de la musique vous allez devoir vous encombrer de votre smartphone. Enfin, nous aurions aimé que LiteOS permette de répondre directement aux messages reçus depuis le cadran.

Récapitulons. Certaines caractéristiques ont été revues à la baisse par rapport à la Huawei GT, comme la batterie. Néanmoins, la Honor Watch Magic maintient un prix similaire de 199 euros. Le seul argument qui puisse suggérer ce tarif serait sa plus petite taille et son poids léger pour davantage de discrétion et de style. Un point qui pourrait en effet plaire à certain·e·s.
  • Points positifs
    • Discrète et légère
    • Un bel écran AMOLED
    • Un véritable suivi d'activité complet grâce à l'application
    • Une puce de géolocalisation pour sortir sans smartphone
  • Points négatifs
    • Impossible de répondre à un message depuis le cadran
    • Le manque d'une fonctionnalité Always on Display
    • Ne comptez pas dessus pour en faire un lecteur de musique pendant vos exercices sportifs
    • NFC au rayon des absents