Malgré sa dégringolade, Huawei continue de travailler sur un smartphone enroulable

 

À en croire un dépôt de demande de brevet, Huawei aurait trouvé une solution pour éviter que l'écran d'un éventuel futur smartphone enroulable ne se déforme.

Malgré sa dégringolade, Huawei continue de travailler sur un smartphone enroulable

Ce n’est un secret pour personne, Huawei traverse une phase de difficulté importante depuis plus de deux ans, en grande partie due à l’embargo américain, toujours en cours malgré la nouvelle administration.

Malgré cela, le constructeur chinois semble continuer à aller de l’avant, comme en atteste l’annonce récente des P50 et P50 Pro, ou encore un dépôt de demande de brevet du World Intellectual Property Office (WIPO) qui date de janvier 2021.

Un Huawei Mate X enroulable ?

Selon le site Let’s Go Digital, habitué à éplucher les demandes de brevet, Huawei songe à une solution appelée sobrement comme suit : « Un appareil électronique doté d’un écran roulant comprenant des moyens magnétiques pour aplatir l’écran lorsqu’il est extrait. »

Huawei travaillerait à un smartphone à écran enroulable

Huawei travaillerait à un smartphone à écran enroulable // Source : Let’s Go Digital

En d’autres termes, cette documentation de 21 pages propose une solution au design enroulable sur lequel Huawei a déjà travaillé. La firme chinoise avait déjà conçu un design de smartphone, mais le souci était que l’écran venait à se déformer ou à se froisser. La solution explorée dans ce brevet est simple : on place deux aimants à des endroits stratégiques afin que l’écran reste bien plaqué contre l’appareil et qu’il ne se déforme donc pas.

Trois positions d’écran

Autre idée intéressante visible dans ce brevet : l’écran enroulable disposerait de trois modes. Un premier avec l’écran légèrement déployé, un deuxième où il serait un peu plus sorti, et un troisième où il serait totalement rangé.

Un brevet de Huawei réfléchit à différents modes pour un écran enroulable

Un brevet de Huawei réfléchit à différents modes pour un écran enroulable // Source : Let’s Go Digital

La position avec l’écran légèrement déployé rappelle les dimensions d’un smartphone de taille normale. Une fois déployé entièrement, on bénéficierait d’un écran plus grand de 70 %. On passerait par exemple d’un écran de 6,5 pouces à 11 pouces selon le brevet.

Pour l’heure, aucun grand constructeur n’a encore commercialisé de smartphone à écran enroulable. Seuls des prototypes ont été présentés, à l’instar de celui d’Oppo. Les marques étant encore en train d’essayer d’habituer le public à des smartphones pliants, on peut parier sur le fait que l’écran enroulable à destination du grand public n’est pas prévu pour tout de suite. Toutefois, selon certaines rumeurs, Samsung songerait à lancer un premier modèle dès 2022.

Les derniers articles