Test de la Huawei Watch GT 3 : élégance, autonomie et HarmonyOS de plus en plus complet

Montres/Bracelet Connectés • 2021

Huawei Watch GT 3
Bon
7 /10

Note de la rédaction

Points positifs de la Huawei Watch GT 3
  • Le design soigné
  • Les mesures de santé
  • L'autonomie de plus d'une semaine
  • La possibilité de répondre aux messages
  • La qualité des appels vocaux
  • La précision du GPS intégré
Points négatifs de la Huawei Watch GT 3
  • Le faible nombre d'applications compatibles
  • L'absence de transfert natif des données vers Runkeeper ou Strava
  • Pas de désactivation automatique du cadran de veille la nuit
  • Peu de choix dans les réponses aux messages
 

Avec sa Huawei Watch GT 3, le constructeur revient à une montre connectée alliant design attrayant, fonctions bien pensées et large autonomie. Voici son test complet.

Huawei Watch GT 3 (8)
La Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Après la Huawei Watch 3, première montre du constructeur lancée sous Harmony OS, la firme chinoise a décidé d’étendre son système d’exploitation à une nouvelle montre connectée, la Huawei Watch GT 3. Plus accessible, elle n’en est pas pour autant moins dotée de fonctions de santé comme on va le voir dans ce test complet.

Huawei Watch GT 3Fiche technique

Modèle Huawei Watch GT 3
Taille d'écran 1.32 pouces
Technologie AMOLED
Format écran Circulaire
Dimension 42.3 mm
Poids 35 grammes
Capteur de rythme cardique Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Non
Indice de protection 5ATM
Prix 199 €
Fiche produit

La montre de ce test nous a été fournie par Huawei.

Huawei Watch GT 3Design

La Huawei Watch GT 3 s’inscrit dans la continuité directe de la Huawei Watch 3 lancée par le constructeur l’an dernier. La montre est proposée ici en deux variantes adaptées aux poignets les plus fins ou les plus larges :

  • Version 46 mm : 45,9 x 45,9 x 11 mm, poignet de 140 à 210 mm, 42,6 g sans bracelet, noir ou acier
  • Version 42 mm : 42,3 x 42,3 x 10,2 mm, poignet de 130 à 190 mm, 35 g sans bracelet, noir, acier ou or

Comme c’est de coutume dans l’industrie des montres connectées, Huawei propose donc deux formats de montres en fonction de votre poignet. Une différenciation que l’on pourrait faire entre le public féminin — avec la version 42 mm — et les consommateurs masculins — avec la version 46 mm.

La Huawei Watch GT 3 en version 46 mm
La Huawei Watch GT 3 en version 46 mm // Source : Frandroid

Cependant, la taille de la montre n’est pas le seul facteur différenciant entre les deux modèles. Comme sur la Huawei Watch 3 Pro, la version 46 mm de la Huawei Watch GT 3 arbore une lunette autour de l’écran. Celle-ci est intégrée au sein même de la surface en verre et n’est pas rotative, mais va permettre d’afficher en permanence les minutes. Un bon moyen pour avoir toujours un élément visible sur la montre, même lorsque celle-ci est éteinte. En revanche, cela signifie que l’écran est loin d’être bord à bord. Le modèle 42 mm — que l’on n’a pas testé — propose quant à lui un écran sans lunette annotée et donc avec des bordures plus fines.

Du côté des matériaux, Huawei a intégré, dans les deux cas, de l’acier inoxydable à l’avant du boîtier et du plastique à l’arrière. Au dos, on va justement retrouver le cardiofréquencemètre servant à mesurer la fréquence cardiaque et la saturation en oxygène dans le sang. Sur la tranche droite, Huawei a également intégré deux boutons. Si celui du bas, tout en longueur, est assez classique, celui du haut se double d’une couronne rotative — à la manière de la Huawei Watch 3 ou de l’Apple Watch — qui va servir à naviguer dans les menus. Enfin, toujours sur la tranche droite, une petite fente trahit la présence d’un haut-parleur et d’un microphone, comme on le verra plus tard.

La couronne rotative de la Huawei Watch GT 3
La couronne rotative de la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

La montre profite par ailleurs d’un format de bracelet standard de 22 mm. Si plusieurs options sont proposées d’emblée, avec bracelets en fluoroélastomère noir, en cuir brun ou blanc, en acier inoxydable ou milanais doré, il sera donc aisé de remplacer le bracelet fourni avec la montre par un autre bracelet standard chez n’importe quel horloger ou bijoutier.

Notons également que la montre est certifiée 5 ATM pour son étanchéité. Elle peut donc être immergée et est résistante aux éclaboussures. Attention en revanche, elle n’est pas conçue pour une utilisation en profondeur.

Huawei Watch GT 3Écran

Pour l’écran de sa toquante, Huawei a intégré une dalle assez classique pour une montre connectée. La Huawei Watch GT 3 propose ainsi un écran couleur Amoled de 1,43 ou 1,32 pouce de diamètre selon le format de la montre. Dans les deux cas, la définition proposée est de 466 x 466 pixels dans un format rond. De quoi proposer une densité de 353 pixels par pouce pour la version 42 mm et 328 pixels par pouce pour le modèle 46 mm.

Sans surprise, on notera que l’écran du modèle 46 mm est ainsi semblable à celui de la Huawei Watch 3, un écran de bonne qualité qui nous avait déjà séduits par le passé. L’écran du modèle 42 mm fait encore mieux en proposant un affichage plus dense et donc mieux défini, sur lequel les pixels se voient encore moins.

L'écran de la Huawei Watch GT 3
L’écran de la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Dans les deux cas, la présence d’un affichage Amoled se fait sentir pour permettre un contraste infini et une excellente luminosité de l’écran, y compris en plein soleil. À ce titre, signalons que la Huawei Watch GT 3 est dotée d’un capteur de luminosité pour ajuster automatiquement l’éclairage de l’écran en fonction de l’environnement dans lequel vous vous situez. Le capteur est d’ailleurs plutôt réactif et va adapter la luminosité de l’écran en quelques secondes à peine. Si la luminosité automatique est activée, il est également possible de passer en mode manuel. On pourra cependant déplorer une luminosité minimale un peu trop élevée avec un écran qui pourra s’avérer trop lumineux au petit matin.

Heureusement, Huawei permet de gérer automatiquement l’allumage automatique de l’écran, notamment lorsque vous pivotez le poignet, pour que cette fonction se désactive à certaines plages horaires. Cette désactivation fait ainsi partie prenante du mode ne pas déranger qu’il est possible d’activer automatiquement la nuit de manière à ne pas être réveillé par un mouvement brusque du bras à cause du choc de lumière.

Le cadran de veille de la Huawei Watch GT 3
Le cadran de veille de la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

La Huawei Watch GT 3 profite également d’un mode always-on bien pratique pour ne pas avoir la plupart du temps un rond noir à son poignet, mais conserver l’affichage de l’horloge. Baptisée ici « cadran de veille », cette fonctionnalité ne peut malheureusement pas être désactivée automatiquement la nuit. Il vous faudra donc penser à la couper le soir et à l’activer au petit matin. Dommage, on aurait apprécié que cette gestion aussi puisse être automatisée.

Enfin, montre connectée oblige, la Huawei Watch GT 3 propose de nombreux cadrans. On va déjà retrouver d’office 13 cadrans préinstallés, dont certains personnalisables, mais l’application Huawei Santé sur smartphone permet d’en trouver des dizaines d’autres, pour tous les goûts et les couleurs. Huawei vous permet également de créer votre propre cadran à l’aide de vos photos utilisées en arrière-plan.

Huawei Watch GT 3Usage et application

Comme la Huawei Watch 3, la Watch GT 3 est équipée du système HarmonyOS de Huawei. On a donc une navigation et des fonctionnalités extrêmement semblables d’une montre à l’autre.

Pour naviguer dans la montre, on va pouvoir utiliser l’écran tactile. Ainsi en partant de l’écran d’accueil, les gestes vont permettre de :

  • glisser vers le haut : accès aux notifications
  • glisser vers le bas : écran de paramètres rapides
  • glisser vers la gauche : widgets
  • glisser vers la droite : météo, assistant vocal et lecteur de musique

L’interface est plutôt aisée à prendre en main et correspond peu ou prou à ce qu’on va retrouver sur les principales montres connectées du marché. Là où Huawei a fait quelques efforts sur ses montres depuis l’arrivée de HarmonyOS, c’est sur l’interface graphique. Un changement visible dès qu’on appuie sur le bouton principal, qui fait également office de couronne rotative. Ainsi, un appui va permettre d’afficher l’ensemble des applications sous forme de grille dans laquelle on peut zoomer. Une approche qui s’inspire très largement de ce que propose Apple avec son système watchOS.

Du côté de la couronne rotative d’ailleurs, son utilisation est encore une fois assez limitée. Elle va permettre de zoomer ou dézoomer dans la grille des applications, mais également de scroller dans les paramètres ou les applications avec des options à n’en plus finir.

Cependant, la Huawei Watch GT 3 va également intégrer quelques nouveautés plus que bienvenues et qui ont fait défaut aux montres Huawei pendant des années : la réponse aux messages. Pendant longtemps, les montres Huawei Watch GT se contentaient d’afficher les messages reçus en notification à votre poignet. C’est bien, certes, mais ça faisait furieusement penser aux limites de simples bracelets connectés. Avec la mise à jour 2.1.0.221, déployée en janvier 2022, la Huawei Watch GT 3 permet enfin de répondre à un message reçu sur Messenger, Slack, WhatsApp ou n’importe quelle application de messagerie.

La Huawei Watch GT 3 vous permet désormais de répondre aux messages
La Huawei Watch GT 3 vous permet désormais de répondre aux messages // Source : Frandroid

En revanche, on est bien loin des propositions de réponse proposées par exemple par Samsung sur sa Galaxy Watch 4. Pas de reconnaissance vocale, pas de clavier, pas de réponse contextuelle en fonction du message reçu, pas non plus de possibilité de dessiner les lettres une à une. Non, ici Huawei se contente de cinq réponses types, toujours les mêmes : « Ok », « Merci », « Non merci », « Ok, j’arrive bientôt » et « Je suis occupé pour le moment. Je vous recontacterai ultérieurement ». On notera également la possibilité de répondre par un emoji, certes appréciable, mais loin d’être suffisante. On ne peut que saluer l’intention de Huawei de permettre enfin de répondre à des messages depuis sa montre, mais encore faut-il désormais que les réponses proposées soient personnalisables en fonction du contexte. À défaut, le constructeur permet d’ajouter ou de supprimer des réponses rapides depuis son application Huawei Santé.

Surtout que les efforts de Huawei se sont également faits depuis maintenant deux ans sur l’arrivée des applications tierces sur ses montres connectées. À l’aide de l’application Huawei Santé, il est possible de télécharger des applications développées par des développeurs tiers pour les installer sur la montre… du moins en théorie. En pratique, seules 33 applications sont proposées au téléchargement et elles sont rares à être vraiment intéressantes. Notons toutefois Hue Essential (une application pour gérer les ampoules Philips Hue qui n’est pas développée par Philips Hue), TickTick (une application de ToDo list) ou Fit (une application pour les entraînements sportifs).

La grille d'applications de la Huawei Watch GT 3
La grille d’applications de la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Du côté des applications préinstallées sur la montre, comme d’habitude chez Huawei, la plupart concernent des fonctions liées à la santé ou au sport. Notons néanmoins une lampe torche, une application de cartographie Petal Maps, un lecteur de musique, une fonction pour faire sonner votre smartphone afin de le retrouver ou une application pour passer des appels téléphoniques directement depuis son poignet — on en reparlera plus tard.

L’application Huawei Santé

Pour gérer la montre au quotidien, il vous faudra passer par l’installation de l’application Huawei Santé sur votre smartphone. Disponible uniquement sur Android, cette application peut être installée directement depuis Huawei App Gallery. Attention cependant, si Huawei Santé est proposé sur le Google Play Store, l’application n’y a pas été mise à jour depuis juillet 2020. Il vous faudra donc passer par l’App Gallery — heureusement, la boutique d’applications de Huawei est disponible depuis des smartphones des autres constructeurs.

Outre les fonctions relatives à la mesure de la santé, sur lesquelles on reviendra plus tard, Huawei Santé dispose d’un onglet « Appareils » depuis lequel vous pourrez gérer la Huawei Watch GT 3. C’est là par exemple que vous pourrez télécharger des cadrans ou des applications supplémentaires, que vous pouvez stocker des chansons sur votre montre grâce au stockage de 2 Go ou que vous pourrez modifier les réponses rapides proposées à la réception d’un message sur votre montre.

Huawei Watch GT 3Fonctionnalités de santé

Du côté des mesures de santé, la Huawei Watch Gt 3 ne réinvente pas la roue. On va trouver en fait les mêmes capteurs que sur la Huawei Watch 3 et que sur la plupart des précédentes montres connectées de Huawei. La montre est ainsi capable de mesurer le nombre de pas parcourus dans la journée, de mesurer la fréquence cardiaque et la saturation en oxygène dans le sang, mais aussi de mesurer la température cutanée et de suivre vos entraînements à l’aide du GPS.

Les capteurs au dos de la Huawei Watch GT 3
Les capteurs au dos de la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Si les premières mesures sont assez classiques pour une montre connectée, la mesure de la température cutanée est bien plus originale. Il s’agit en fait de mesurer la température de votre peau. Notons néanmoins qu’il ne s’agit pas de la température corporelle — généralement autour de 37 degrés Celsius — mais de la température à l’extérieur. Nécessairement, la température mesurée va donc être inférieure de 5 à 7 degrés à celle de votre corps et sera donc influencée par la température ambiante. Difficile dès lors d’en tirer une véritable conclusion. Huawei le précise d’ailleurs : « Les températures prises peuvent être affectées par la façon dont la montre est portée, l’environnement, entre autres ».

On l’a vu plus tôt, le bouton supérieur de la montre va permettre d’accéder à la grille des applications. Celui du bas va quant à lui être utile pour lancer automatiquement l’application « Entraînement ». C’est à partir de cette application que vous allez pouvoir lancer un suivi d’exercice sportif. Par défaut, la montre va vous proposer 18 entraînements ainsi qu’un suivi général. Chacun de ces entraînements peut être personnalisé pour ajouter des objectifs, des intervalles, une mise en pause automatique ou enregistrer le suivi du parcours. Par ailleurs, Huawei a également intégré des cours et programmes avec des programmes mis à jour toutes les semaines directement depuis l’application Huawei Santé. Si cette fonction d’accompagnement est parfois facturée chez certains constructeurs — on pense notamment à Fitbit ou Apple — au moins Huawei l’a-t-il intégré directement au prix de sa montre.

Le suivi d'entraînement sur la Huawei Watch GT 3
Le suivi d’entraînement sur la Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Du côté du suivi d’entraînement, on l’a vu, la Huawei Watch GT 3 est dotée d’un système de géolocalisation intégré. De quoi vous permettre de partir courir ou pédaler avec uniquement votre montre au poignet sans vous encombrer de votre smartphone… à condition que le suivi de géolocalisation soit suffisamment précis. Heureusement, c’est bel et bien le cas ici. La Huawei Watch GT 3 propose un suivi exemplaire. J’ai ainsi testé la montre avec un entraînement de 47 minutes lancé à la fois sur Strava sur mon smartphone — utilisé comme référence — et sur la montre avec des résultats très similaires :

  • Strava : 6,39 km, 7:09 minutes par km
  • Huawei Watch GT 3 : 6,51 km, 7:13 minutes par km

En plus de la précision du suivi GPS — la montre a bien suivi mon itinéraire — la Huawei Watch GT 3 est assez rapide à être localisée par le système de suivi. En moins de 30 secondes, le fix GPS était fait et je n’ai pas eu à patienter près de 2 minutes dans le froid avant de me lancer. Ça paraît un minimum, mais c’est un minimum que bien des systèmes de montres avec GPS ne sont pas capables d’accomplir, même en 2022.

Outre le suivi d’entraînement avec tracé GPS, la montre va bien évidemment mesurer votre nombre de pas ou votre rythme cardiaque et profiter de ces données pour effectuer un suivi le plus précis possible des calories dépensées ou de votre état de forme. Nulle trace en revanche de suivi sur le long terme comme peuvent le proposer Fitbit ou Garmin avec des recommandations de jours de repos.

Toujours sur le terrain des regrets, le faible nombre d’applications proposées sur la montre signifie qu’il n’est pas possible, nativement, de synchroniser les données d’exercice ou le nombre de pas avec d’autres applications comme Strava, Google Fit (précédemment pris en charge), Runkeeper ou Runtastic — l’export vers Adidas Running et Komoot est cependant proposé par Huawei Santé. Il faudra, pour ce faire, passer par une application tierce — Huawei recommande l’application payante Health Sync –, qui se chargera de faire le pont entre Huawei Santé et un autre service.

La Huawei Watch GT 3
La Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

La Huawei Watch GT 3 va également permettre d’estimer votre qualité de sommeil avec différentes recommandations, les phases de sommeil et la durée de chaque phase. Elle pourra également vous notifier à intervalles réguliers pour vous inciter à vous lever toutes les heures pour marcher un peu si elle repère que vous êtes resté assis trop longtemps.

Huawei Watch GT 3Autonomie

Selon Huawei, la Watch GT 3 permet de profiter d’une autonomie pouvant monter jusqu’à 14 jours pour la version 46 mm et 7 jours pour le modèle 42 mm.

Dans mon cas, en activant le mode always-on la journée et en passant en mode ne pas déranger la nuit, sans écran always on, j’ai pu utiliser la Huawei Watch GT 3 pendant 9 jours avant qu’elle ne tombe à court de batterie. C’est une autonomie tout à fait honorable pour une montre connectée, surtout compte tenu de l’activation du cadran de veille et du fait que j’ai utilisé la montre à une reprise pour aller courir pendant près d’une heure avec le GPS activé.

La Huawei Watch GT 3
La Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

Pour la recharge de sa Watch GT 3, Huawei communique sur une « charge sans fil ». Certes, le constructeur fournit la montre avec son propre socle de charge magnétique, mais la Huawei Watch GT 3 est également compatible avec le protocole sans fil Qi. Vous pourrez donc la recharger également sur vos bases compatibles ou à l’aide de la charge sans fil inversée sur votre smartphone s’il en est équipé.

Pour la charge sans fil à l’aide de la base fournie, il m’aura fallu environ une heure et demie pour une recharge complète, passant de 0 à 100 % de batterie.

Huawei Watch GT 3Appel et communication

La Huawei Watch GT 3 utilise le Bluetooth et le Bluetooth LE pour se connecter à la montre ou permettre de passer des appels vocaux.

Comme on l’a vu, elle est également dotée d’une géolocalisation par GPS à la fois rapide et fiable, pratique non seulement pour les entraînements, mais également pour vous aider à trouver un lieu grâce à l’application Petal Maps.

En revanche, si la version chinoise de la Huawei Watch GT 3 est équipée d’une puce NFC, la version française semble en être dépourvue. La montre ne propose ainsi pas de fonction de paiement sans contact.

La Huawei Watch GT 3
La Huawei Watch GT 3 // Source : Frandroid

On l’a vu un peu plus tôt, la Huawei Watch GT 3 est équipé d’un micro et d’un haut-parleur. Certes, le haut-parleur peut être utilisé pour jouer de la musique, mais cette combinaison est surtout là pour vous permettre de passer des appels téléphoniques directement depuis votre montre. Pas d’eSIM ou de compatibilité 4G ici, c’est le smartphone qui va s’occuper de la gestion de l’appel, à la manière d’écouteurs Bluetooth.

Néanmoins, la montre de Huawei s’en tire haut la main sur cet exercice. Dans un environnement calme, le rendu pourra paraître un peu plus lointain que sur un smartphone, avec une sensation d’écho, mais la voix reste naturelle. Il en va de même en extérieur où les bruits ambiants seront bien audibles pour votre interlocuteur, sans le gêner pour autant. Certes, les rafales de vent ou la circulation seront audibles, mais votre voix restera bien au centre et la personne au bout du fil ne sera jamais frustrée de mal vous entendre. Il en va de même pour des bruits continus, comme un robinet d’eau si vous faites la vaisselle. Votre voix restera naturelle et même si l’eau qui coule sera bel et bien audible, elle ne gênera nullement votre interlocuteur tant la montre parvient à se concentrer sur les fréquences de votre voix, sans la déformer.

Huawei Watch GT 3Prix et date de sortie

La Huawei Watch GT 3 est disponible en France depuis le mois de novembre 2021. Elle est proposée en version 42 mm à partir de 229 euros tandis que le format 46 mm est affiché à 249 euros.

Note finale du test
Bon
7 /10
Si les montres connectées Huawei ont eu, pendant longtemps, tous les atours d'un simple bracelet connectée un peu plus élégant, la Huawei Watch GT 3 marque un cap important. La firme avait déjà fait des progrès en permettant l'installation d'applications tierces, elle permet désormais de répondre aux messages reçus.

On a droit ici à une véritable montre connectée qui, certes, reste avant tout conçue pour l'activité physique et les données de santé, mais s'ouvre désormais à un usage plus large.

L'autonomie de la Huawei Watch GT 3 n'est pas en reste et avec ses 7 à 14 jours d'utilisation, elle dame le pion à la plupart des montres sous Wear OS ou watchOS.

Reste l'éléphant dans la pièce : le faible nombre d'applications tierces proposées. Certes, Huawei permet désormais d'installer des applications tierces, mais plus d'un an après l'ouverture du constructeur, seules 33 d'entre elles sont proposées au téléchargement. Il faudra donc convaincre les développeurs tiers pour rendre la montre plus attrayante auprès du grand public. En attendant, la Huawei Watch GT 3 reste un simple bracelet connecté. Élégant, certes, autonome, certes, avec la possibilité de répondre aux messages, certes, mais qui manque cruellement d'applications.

Points positifs de la Huawei Watch GT 3

  • Le design soigné

  • Les mesures de santé

  • L'autonomie de plus d'une semaine

  • La possibilité de répondre aux messages

  • La qualité des appels vocaux

  • La précision du GPS intégré

Points négatifs de la Huawei Watch GT 3

  • Le faible nombre d'applications compatibles

  • L'absence de transfert natif des données vers Runkeeper ou Strava

  • Pas de désactivation automatique du cadran de veille la nuit

  • Peu de choix dans les réponses aux messages

Les derniers articles