Huawei travaillait sur une enceinte connectée jusqu’aux problèmes avec le gouvernement américain. L’appareil aurait été annulé.

À l’IFA 2018, Huawei avait eu la bonne idée de fusionner une enceinte connectée (ressemblant beaucoup au Google Home) avec une box 4G pour faire de son AI Cube, l’objet central d’un salon.

Un an plus tard, la firme avait dans ses cartons un successeur au produit, une nouvelle enceinte connectée. « Avait », car la firme aurait annulé la sortie de son produit.

Nouvelle conséquence du ban de Trump

D’après le site The Information, l’enceinte connectée devait faire tourner Google Assistant, ce qui est devenu impossible avec la rupture du contrat entre Google et Huawei causé par le gouvernement américain. L’enceinte devait être dévoilée à l’IFA 2019, dans un mois environ.

Bien évidemment, la sortie de l’enceinte a également été remise en question en raison des accusations d’espionnage de Huawei. En effet, alors que la firme est sous le feu des projecteurs, il serait délicat de sortir un produit qui se compose essentiellement d’une batterie de microphones et d’un moteur de reconnaissance vocale. La marque chinoise devra à nouveau convaincre ses clients qu’ils ne courent pas de danger, avant de pouvoir commercialiser ce genre de produit.

Difficile de savoir si de tels projets pourront reprendre bientôt, même si la situation entre Huawei et les Américains semblent se calmer.