Alors que le Huawei Mate 30 n’était pas attendu avant le mois de novembre, le smartphone a déjà obtenu les certifications de la TENAA et du Bluetooth SIG. Des passages obligatoires qui laissent penser qu’il sortira finalement plus tôt que prévu.

L’an dernier, le Huawei Mate 20 avait été présenté le 16 octobre. En 2017, le Huawei Mate 10 avait été dévoilé le même jour. Logiquement, on s’attendait donc à ce que le Huawei Mate 30 soit présenté lui aussi mi-octobre cette année. Néanmoins, certains indices laissent entendre qu’il pourrait être officialisé plus tôt que prévu.

En effet, comme l’a remarqué le site chinois My Drivers, la TENAA, l’organisme chinois de certification des appareils, a validé la certification de deux appareils Huawei le 7 août dernier, les LIO-AL00 et TAS-AL00. Si le premier devrait être le Huawei Mate 30, le second devrait être le Huawei Mate 30 Pro. Les informations publiées par l’organisme chinois ne permettent pas d’en savoir beaucoup plus. Tout juste y apprend-on que les deux smartphones seront compatibles 4G, qu’ils seront dotés d’Android et qu’ils permettront d’héberger deux cartes SIM.

Une certification également par le Bluetooth SIG

Néanmoins, la TENAA n’est pas seule à avoir certifié les prochains hauts de gamme de Huawei. Les LIO-AL00 et TAS-AL00 sont également mentionnés sur le site du Bluetooth SIG, le consortium en charge de la technologie sans fil. Les certifications ont cette fois été déposées le 6 juin dernier.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Ces deux certifications laissent penser que les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro pourraient être annoncés prochainement. En effet, la certification est l’une des dernières étapes des constructeurs avant la commercialisation d’un nouveau smartphone et elle est généralement très rapprochée de l’officialisation pour éviter les fuites. Par ailleurs, le site russe Hi-tech Mail indiquait ce week-end que Huawei comptait bien avancer son calendrier pour une présentation de ses Mate 30 et Mate 30 Pro en septembre. L’obtention des certifications aussi tôt vient donc étayer cette théorie.

Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro : tout ce qu’on sait sur les nouveaux fleurons chinois