Huawei veut se rendre aussi indépendant que possible et a donc présenté Map Kit, un outil de cartographie dont le but semble assez clair : marcher sur les plates-bandes de Google Maps.

Google Maps est le service de cartographie le plus populaire au monde, aussi bien sur mobile que dans sa version desktop. Comme son nom l’indique, l’application est propulsée par Google. Or, de son côté, Huawei explore différentes solutions qui lui permettraient d’être indépendant de la firme de Mountain View au cas où sa brouille avec les États-Unis ne se conclurait pas sur une fin heureuse.

Huawei a donc officialisé son propre système d’exploitation HarmonyOS, une sorte de Fuchsia fait maison qui pourrait éventuellement remplacer Android sur ses smartphones, mais seulement si cela s’avérait nécessaire. Et il semblerait que ce soit dans cette même perspective que le géant chinois a présenté Map Kit, une alternative à Google Maps.

Évitons tout malentendu. Comme le précise China Daily, Map Kit n’est pas une application à proprement parler. Il s’agit plutôt d’un outil de cartographie mis à la disposition des développeurs pour que ces derniers puissent créer leurs propres applications GPS.

Rendez-vous en octobre

Map Kit est un projet ambitieux mené en partenariat avec le Russe Yandex et l’Américain Booking Holdings. Le service sera disponible en 40 langues et couvrira 150 pays et régions. En plus des données GPS fournies par les satellites, Huawei compte également exploiter ses nombreuses infrastructures télécom à travers le monde pour affiner les informations de localisation.

Huawei promet aussi des informations en temps réel sur l’état de la circulation, un système de navigation capable de détecter quand une voiture passe d’une voie à une autre ainsi qu’un support des fonctionnalités en réalité augmentée.

Map Kit fera ses premiers pas en octobre.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid