The Information rapporte que Huawei prévoirait bien de sortir ses Huawei P40 et P40 Pro à travers le monde, l’Europe et donc la France compris, début 2020. La forme de cette sortie reste à déterminer.

Le Huawei Mate 30 Pro encore absent chez nous

Huawei est toujours sous le joug de son bannissement américain, faisant qu’il ne peut pas légalement intégrer la suite Google à ses smartphones sous Android. Ce fut le cas pour la famille Mate 30 en fin d’année, dont le Mate 30 Pro que nous avons pu prendre en main.

Résultat des courses ? Ces derniers ne sont toujours pas sortis en France et en Europe. De quoi s’inquiéter pour les futurs Huawei P40, qui devraient être annoncés au début de l’année 2020 ?

Les Huawei P40 sortiraient bien en Europe

Pas selon le journal The Information, rapporté par Neowin. Il semble en effet que Huawei prévoit toujours de lancer ses Huawei P40 et P40 Pro à travers le monde rapidement après leur annonce, que l’on attend aux environs du mois de mars comme il est tradition.

Qui plus est, l’événement d’annonce est typiquement organisé au sein d’un pays européen, ce qui serait quelque peu ironique si les produits en eux-mêmes n’y étaient pas disponibles.

C’est à peu près tout ce que l’on sait. Mais pourquoi une telle confiance ? L’extension de la licence temporaire américaine ne lui permet après tout pas pour autant de sortir de nouveaux produits sous Android, simplement de continuer à mettre à jour ses produits déjà existants.

Une solution, ou un optimisme ?

Sortir un smartphone sous HarmonyOS, son propre système, semble également encore un peu compliqué pour le constructeur puisque selon les développeurs, il n’est tout simplement pas prêt à supporter un smartphone. Rester sous Android et compter sur son propre magasin d’application, AppGallery ? Une tâche complexe, mais qui pourrait servir d’alternative temporaire.

Très sincèrement, il y a pour le moment fort à parier que Huawei compte sur le fait que les problèmes entre l’Amérique du Nord et la Chine soient résolus à temps, et que l’entreprise soit enfin retirée de l’Entity List.

Mais si ce n’était pas le cas à date… Difficile d’établir comment Huawei pourrait rebondir. Au moins, l’entreprise semble toujours optimiste ; peut-être devrions-nous également l’être également.