Huawei veut récupérer sa couronne pour la charge rapide

À 1 W près

 

Huawei préparerait un nouveau smartphone avec un chargeur rapide de 66 W. Possiblement le Huawei Mate 40 Pro.

Le chargeur 65 W fourni avec l'Oppo Find X2 Pro

Le chargeur 65 W fourni avec l’Oppo Find X2 Pro

À défaut de réussir à trouver une technologie de batterie capable de tenir plusieurs semaines, les constructeurs trouvent des palliatifs par le biais de la charge rapide et de la charge sans fil. À ce petit jeu, Huawei pourrait repousser une nouvelle fois les limites en proposant un chargeur de 66 W, le plus puissant du marché.

Un chargeur de 66 W aperçu

Le leaker chinois connu sous le pseudo de « Digital Chat Station » semble avoir trouvé dans les documents de la 3 C — un organisme de certification chinois — une mention à un smartphone Huawei à venir. Il y est question dedans d’un chargeur particulièrement puissant.

Tableau de la CCC évoquant un chargeur 66 W

Tableau de la CCC évoquant un chargeur 66 W // Source : Digital Chat Station

Le tableau en question signale en effet l’existence d’un chargeur de 66 W (11 V / 6 A), dépassant ainsi de peu le maximum actuellement disponible. Pour rappel, le record est actuellement disponible par le groupe BBK qui propose un chargeur de 65 W sur l’Oppo Find X2 Pro et le Realme X50 Pro.

D’ici peu, Huawei pourrait donc proposer le smartphone avec le chargeur le plus rapide du moment. Au vu du calendrier et des habitudes de la firme chinoise, on peut s’attendre à ce que le téléphone en question soit le Huawei Mate 40 Pro, attendu un peu plus tard dans l’année, avec possiblement 5 capteurs photo.

Actuellement, Huawei propose une recharge à 40 W sur le Huawei P40 Pro.

En route vers les 100 W

Cette place de numéro un serait néanmoins certainement temporaire. Le combat fait rage entre les différentes marques pour proposer la charge la plus rapide et Xiaomi travaille déjà sur un chargeur de 100 W.

Bien sûr, ce genre de technologie ne vient pas sans contraintes, que ce soit pour la stabilité de la batterie, la chauffe de l’appareil ou encore la taille de l’accumulateur embarqué. C’est donc un jeu d’équilibriste auquel se jouent les constructeurs pour proposer une charge rapide sans danger dans des gabarits restreints. Souvenez-vous qu’à l’époque du Galaxy Note 7, Samsung en avait payé les frais.

Si les chargeurs d’une puissance de 18 W pouvaient être considérés comme « rapide » il y a quelques années, c’est de moins en moins le cas. Il faut dire que les batteries sont de plus en plus…
Lire la suite

Les derniers articles