Pris en étau, Huawei pourrait abandonner le marché des smartphones

Donald Trump wins

 

Et si Huawei abandonnait le marché des smartphones ? Bousculé par les restrictions américaines, le géant chinois se retrouve dans une situation extrêmement difficile. L’analyste Ming-Chi Kuo explique que se retirer du marché est l’un des scénarios envisagés.

huawei p40 pro

Les P40 seront-ils les derniers smartphones Huawei ? // Source : Frandroid

Donald Trump va-t-il gagner sa guerre contre Huawei ? Le Président américain semble bien parti pour. À tel point que le géant chinois envisagerait de quitter le marché des smartphones. C’est en tout cas ce qu’explique Ming-Chi Kuo, analyste que l’on ne présente plus.

Selon lui, la situation à laquelle est confronté Huawei ne lui laisse que peu de marge de manœuvre. Aussi, il envisage plusieurs scénarios. Dans le meilleur des cas, Donald Trump accorderait une dérogation à un fournisseur de puces pour que Huawei puisse les intégrer à ses smartphones et la firme pourrait ainsi poursuivre son aventure. Mediatek a déclaré avoir fait sa demande auprès de l’administration Trump, demande qui reste pour le moment sans réponse.

Deuxième possibilité : Huawei intègre des puces gravées en 45 nm pour sauver les meubles. Cette hypothèse semble peu réaliste puisque Huawei ne tiendrait pas la comparaison avec la concurrence. Aussi, ce manque de compétitivité non seulement en Europe mais aussi sur ses terres pousserait Huawei à se retirer du marché des smartphones.

Huawei pris en étau

Comment Huawei en est-il arrivé là ? La situation s’est aggravée par étapes. Donald Trump a d’abord coupé l’accès aux services Google, obligeant le chinois à développer dans la précipitation ses Huawei Mobile Services ainsi que sa boutique d’applications (App Gallery) avec les limitations que cela implique. Une situation que le chinois avait partiellement anticipée et qu’il a réussi à contourner assez rapidement même si le résultat final n’est pas encore à la hauteur des attentes, en témoigne le P40 Pro.

Cette année, le Président américain a infligé un ultime coup à Huawei en interdisant les entreprises intégrant des technologies américaines de travailler avec lui. Conséquences : non seulement Huawei ne peut plus intégrer de puce Kirin dans ses smartphones, mais il ne peut même pas se fournir chez d’autres fabricants (TSMC, Mediatek, Qualcomm).

Pris en étau, l’avenir de Huawei semble donc bien sombre sur le marché des smartphones et il semble difficile de le voir trouver une issue favorable. Selon de récentes rumeurs, l’entreprise serait dans une situation chaotique, les ingénieurs de HiSilicon qui fournit les puces auraient commencé à déserter. Et le groupe mettrait la pression à ses fournisseurs pour livrer un maximum de puces avant le blocage définitif de l’accès aux composants américains. De quoi finir l’année et lancer les Mate 40 et Mate 40 Pro. Et après ? Cela risque de devenir plus que compliqué.

Les derniers articles