Test LG Soundbar SE6S : peu énergivore et douée pour les dialogues

Barres de son • 2023

Format compact, Dolby Atmos, DTS:X, puissance de 100 W, streaming musical Wi-Fi, la barre de son LG Soundbar SE6S cumule les atouts technologiques. Mais avec seulement trois canaux et aucun haut-parleur vertical, l’expérience immersive n’est pas tout à fait celle escomptée. Reste que, pour les dialogues, la LG SE6S est une valeur sûre. Et elle possède d’autres atouts.

Test LG SE6S
Où acheter Le
LG SE6S au meilleur prix ?

Ce test a été réalisé le 14 Mars 2023 et le marché a peut-être évolué depuis. Consultez notre comparatif pour découvrir des produits plus récents potentiellement plus pertinents pour vous.

 

LG enrichit sa gamme déjà bien fournie de barres de son avec la LG Soundbar SE6S. Plutôt compacte, cette barre 3.0 fait l’impasse sur le caisson de basses sans fil — une presque tradition chez LG — ce qui la disqualifie a priori pour le home cinéma. Avec elle, pas de canapé qui vibre au gré des films d’action, pour cela il y a la LG S95QR. Non, la LG SE6S se destine surtout à remplacer les haut-parleurs d’un téléviseur, pour délivrer des dialogues précis et incarnés. Elle est par ailleurs compatible AirPlay 2, Google Cast, Spotify Connect et même Tidal Connect, avec support du Dolby Atmos et du format Meridian MQA.

LG SE6S Fiche technique

La barre de son testée a été prêtée par le constructeur.

LG SE6S Design

La LG SE6S est une barre assez compacte, avec seulement 80 cm de largeur pour 6 cm de hauteur et 13 cm de profondeur. Sa particularité est d’être très largement recouverte de tissu acoustique bi-ton et de posséder des bords arrondis. Autrement dit, cette barre est élégamment finie et plutôt discrète. Sa partie supérieure héberge une zone tactile permettant de la mettre sous tension, de choisir une entrée ou encore de couper la connexion Wi-Fi. Sa connectique est rassemblée à l’arrière dans une niche centrale. La barre peut être fixée au mur, grâce aux attaches fournies.

Test LG SE6S
Le panneau de contrôle tactile de la barre LG SE6S et les deux microphones de calibration // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La télécommande est un modèle radiofréquence et n’a pas besoin d’être dirigée vers la barre pour la contrôler. Sa préhension est bonne, grâce à un galbe rentrant dans la face inférieure pour y poser l’index. On y trouve les réglages incontournables (volume, entrée, silence, appairage Bluetooth), mais aussi une roue de navigation et des boutons pour changer le volume du canal central ou activer le mode nuit.

Test LG SE6S
La télécommande de la barre LG SE6S // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Pour ces réglages avancés, il faut s’en remettre au manuel d’utilisation pour comprendre les codes couleurs des LED en façade. Ou, mieux, à l’app de contrôle LG Sound Bar.

Design interne : quelques surprises

La barre LG Soundbar SE6S se démonte facilement et sa réparabilité semble assurée. À l’intérieur se trouvent cinq transducteurs, dont un tweeter positionné au centre. Cela tombe bien, car 70 % des sons d’une piste en Dolby ou DTS, y compris les dialogues, sont enregistrés sur le canal central. Les quatre transducteurs large bande sont identiques (8×4 cm), ce qui permet de maintenir une cohérence tonale lorsqu’un effet sonore passe d’un canal à l’autre. On remarque que les haut-parleurs sont faiblement motorisés (petits aimants) et clairement pas taillés pour jouer les cadors dans le registre grave.

Test LG S6ES
Au centre, l’un des quatre radiateurs passifs de la barre LG S6ES // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

De plus, l’absence de tweeters pour les canaux gauche et droit limite nécessairement la reproduction des hautes fréquences en écoute musicale stéréo. Autre point surprenant : LG n’a prévu aucun cloisonnement pour séparer les canaux : les quatre transducteurs partagent le même volume d’air. Concrètement, l’onde arrière d’un son grave ou médium, produit par le transducteur de gauche par exemple, peut venir parasiter ceux du centre ou celui de droite, et réciproquement.

Test LG SE6S
Aucun amortissant acoustique n’est présent dans la barre (ici le transducteur du canal droit) // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Côté charge acoustique, les quatre haut-parleurs sont relayés dans le grave et l’infra-grave par quatre radiateurs passifs, disposés à l’avant et à l’arrière de la barre. Pour rappel, cette charge permet de booster la réponse dans le grave (volume, extension), tout en épargnant aux haut-parleurs des excursions de membranes excessives (qui dégraderait leur reproduction des sons médium-aigus).

Test LG SE6S
L’unique tweeter de la barre, entouré des deux transducteurs horizontaux qui animent le canal central // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Surprise, les composants des cartes électroniques ne sont pas recouverts de résine pour les protéger des vibrations. D’ailleurs, aucun matériau amortissant n’a été installé, pour limiter les résonances internes.

Pour résumer :

  • Canaux gauche et droit : 1x transducteur large bande horizontal orienté vers l’extérieur (+ radiateurs passifs)
  • Canal central : 1x tweeter à dôme et 2x transducteurs large bande horizontaux (+ radiateurs passifs)
  • Amplification : 5x modules de 20 W chacun (puissance crête)

LG SE6S Connectique

Traditionnellement, les barres de son d’entrée de gamme disposent d’une seule prise HDMI pour le retour audio depuis un téléviseur. LG a eu la bonne idée d’en prévoir une seconde, pour connecter directement une source vidéo (lecteur Blu-ray, Stick TV, console de jeux…). Cette entrée HDMI est compatible avec les flux vidéo 4K HDR (Dolby Vision y compris) jusqu’à 120 Hz, ainsi qu’avec les protocoles VRR (Variable Refresh Rate) et ALLM (Auto Low Latency Mode), très utilisés dans les consoles de jeux. La sortie HDMI gère les protocoles de retour audio ARC (Dolby, DTS, stéréo) et eARC (Dolby Atmos, DTS:X, son HD), ainsi que CEC pour contrôler l’ensemble des appareils interconnectés (barre, TV, lecteur HDMI…) avec une seule télécommande.

L'ensemble des connecteurs de la barre LG SE6S // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

On compte également une entrée optique Toslink pour connecter une source audio non HDMI (lecteur DVD, CD, téléviseur…), qui reste limitée aux formats stéréo PCM, Dolby et DTS 5.1 classiques.

Enfin, un port USB-A est présent, mais il ne pourra pas servir à l’alimentation d’un lecteur HDMI type Amazon Stick TV 4K Max ou Google Chromecast avec Google TV, en raison d’un trop faible ampérage. Ce port sera seulement utile pour lire les fichiers audio d’une clé USB. Une utilisation un brin décalée à l’ère du streaming tous azimuts, d’autant que la LG SE6S dispose de contrôleurs Bluetooth et Wi-Fi.

À noter : l’alimentation n’est pas intégrée à la barre, mais déportée dans un bloc externe.

Formats audio supportés

LG a souscrit aux licences Dolby et DTS pour cette barre, qui supporte donc en HDMI tous les flux audio multicanaux existants en streaming et sur disques (DVD, Blu-ray). Mais attention, compatibilité ne veut pas dire diffusion. Les pistes 5.1 et 7.1 avec métadonnées Dolby Atmos ou DTS:X sont remixées sur trois canaux horizontaux (3.0 : gauche, centre et droit), avec une inexorable perte de spatialisation.

À l’inverse, les programmes en stéréo ne sont pas remixés en 3.0 et ne sollicitent donc pas les haut-parleurs centraux, ce qui est dommage, car l’apport du tweeter aurait sans doute été bénéfique.

LG SE6S Fonctionnalités

La principale lacune fonctionnelle de la LG SE6S est donc l’absence d’extension (upmix) des programmes mono et stéréo à l’ensemble des canaux et haut-parleurs. Autre bémol, le mode Night Time proposé dans l’app, et qui permet de ne pas gêner son voisinage en comprimant la dynamique, ne fonctionne pas (firmware 2212061). Son activation dans l’app LG Sound Bar n’engendre ainsi aucune différence et les écarts dynamiques restent marqués.

LG SE6S
La barre LG SE6S possède une forme légèrement pyramidale // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La seule parade consiste à activer le mode Dolby DRC (Dynamic Range Compression), dans les réglages avancés, mais il ne limite les écarts de volume que pour les programmes en Dolby Digital, DD+ et DD+ Atmos. Gageons que LG corrigera le tir avec une mise à jour du firmware de la SE6S.

De nombreux protocoles de streaming musical

La LG SE6S permet d’écouter de la musique en Wi-Fi, avec les protocoles Google Cast, Apple AirPlay, Spotify Connect et Tidal Connect. Avec Google Cast et AirPlay, toutes les applications capables de lire des fichiers audio, particulièrement celles des services de streaming, pourront lire leurs musiques directement sur la barre, en stéréo. La prise en charge de Tidal Connect permet (avec un abonnement HiFi Plus au service) d’écouter les titres aux formats studio MQA et Dolby Atmos. Néanmoins, il faut relativiser la prise en charge de l’audio HD (MQA) et spatial (Atmos) avec la LG SE6S, car ses qualités techniques ne permettent pas de tirer pleinement parti de ces formats audio avancés. Nous y reviendrons.

Des profils audio peu convaincants

Une petite dizaine de profils d’écoute sont proposés dans l’app, dont un dopé à l’intelligence artificielle (AI Sound Pro) capable, selon le fabricant, de s’adapter au contenu joué.

Rien de transcendant à l’écoute et même une diminution des hautes fréquences, qui enlève de la précision au son. Idem pour les profils Cinema, Clear Voice Pro ou Bass Blast… le meilleur mode d’écoute reste celui par défaut (Standard).

Mise en œuvre et calibration

L’installation de la barre LG SE6S s’effectue smartphone en main, grâce à l’app LG Soundbar. Après avoir fourni à l’application le mot de passe du réseau Wi-Fi, la barre propose de se calibrer en fonction de la pièce d’écoute. Le processus dure quelques secondes et l’enceinte émet successivement plusieurs sons sinusoïdaux sur chacun de ses canaux.

D’après mes mesures, c’est exclusivement le registre bas-médium qui est (légèrement) corrigé, ce qui impacte la restitution des voix. Rien au niveau du grave, de l’aigu, ni de la spatialisation.

Consommation électrique

La barre LG SE6S est économe en énergie. En veille, sa consommation s’établit à 1,6 W, ce qui est un bon résultat compte tenu du fait que le contrôleur Wi-Fi reste actif. Bien des barres de son et enceintes Wi-Fi réclament 1 Watt de plus pour ne rien faire de plus. Dès sa sortie de veille, l’enceinte a besoin de 4,3 W pour ses composants électroniques et ses amplificateurs. Là encore c’est très raisonnable, d’autant plus qu’il ne faudra qu’un demi-Watt supplémentaire pour écouter de la musique. La consommation restera la plupart du temps inférieure à 7 W, ce qui correspond à un volume déjà très soutenu (environ 70 dB). À plein volume (85 dB), la consommation est voisine de 35 W, avec des pics à 50 W.

ModeConsommation
Veille réseau1,6 W
Alumée sans son4,3 W
Volume à 25 %5,5 W
Volume à 50 %7 W
Volume à 75 %12 W
Volume à 100 %35 W (pics à 50 W)

En somme, si l’on retranche la consommation des composants électroniques (chipset, contrôleurs radio…), l’amplification délivre jusqu’à 30 Watts au maximum (tous canaux cumulés). Cette puissance est modeste et ne permet pas de faire des miracles dans les basses fréquences.

LG SE6S Audio

J’ai testé la LG Soundbar SE6S (firmware 2212061) dans un salon de 30 m² et une petite pièce sous combles, associée à une Apple TV 4K (2022), un Chromecast HD avec Google TV et un téléviseur LG. Plusieurs films ont été visionnés, en Dolby 5.1, Dolby Atmos et DTS, depuis Netflix et un serveur Jellyfin. Pour la musique, les morceaux ont été streamés depuis Apple Music en AirPlay et Tidal en Dolby Atmos.

Signature sonore et mesures

C’était prévisible, la barre LG SE6S peine à reproduire les fréquences infra-graves et décline nettement sous 100 Hz. Elle ne délivre ainsi pas un grave profond, propre à immerger l’auditeur, mais vu son gabarit, ce n’est pas ce qu’on lui demande. En outre, LG a choisi de booster la zone des 100 Hz avec les quatre radiateurs passifs, ce qui confère à l’enceinte une belle capacité d’impact et donne du coffre aux voix masculines. Et lorsqu’on la pousse un peu, notamment sur les séries et films d’action, la LG SE6S cogne généreusement. C’est d’ailleurs à cette fréquence qu’elle produit son volume le plus élevé, avec 88 dB à 1 mètre de distance.

Test LG SE6S
Réponse en fréquence de la barre LG SE6S // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Les courbes ci-dessus montrent la réponse en fréquence de la LG SE6S à différents volumes d’écoute. Pourquoi effectuer trois mesures ? Parce que, bien souvent, l’amplification des barres de son réduit le niveau des basses fréquences à mesure que le volume augmente, afin de ne pas dépasser les capacités des haut-parleurs. Il est donc utile de mettre en évidence ces différences si elles existent, afin de déterminer à partir de quel volume le son perd son unité. La barre LG SE6S est l’exception qui confirme la règle : son équilibre tonal ne varie pas avec le volume. Mais… cette barre ne sonne pas pareil selon que l’on écoute des programmes stéréo (musique, TNT, vieux films…) ou Dolby/DTS 5.1, car dans ce dernier cas le tweeter central entre en fonction. D’où la présence sur ce graphique d’une 4e courbe verte (à comparer à l’orange) qui correspond au canal central seul. La courbe verte met clairement en évidence l’apport du tweeter lorsque le canal central fonctionne.

Pour résumer, si vous écoutez la LG SE6S en stéréo, vous obtiendrez un son un peu sec, à cause de l’atténuation importante des sons les plus aigus, et conséquemment un manque de relief et d’aération. Si vous écoutez en Dolby ou DTS multicanal (Atmos y compris), le son sera nettement plus agréable et clair, l’aération bien plus plaisante également.

Des effets Dolby Atmos et 5.1 inaudibles

Malgré sa compatibilité logicielle avec le Dolby Atmos et le DTS:X, a barre ne parvient pas à produire un son vertical, ni une scène sonore structurée au-dessus de l’auditeur. Que ce soit à partir de titres en Dolby Atmos lus depuis Tidal (Tidal Connect) ou depuis Netflix (via Google Chromecast HD avec Google TV sur entrée HDMI), la barre LG S6ES ne donne strictement aucune dimension verticale au son. Quant aux effets surround horizontaux à partir de programmes 5.1, ils sont inexistants. En somme, la scène reste strictement frontale, et pas bien large qui plus est.

LG SE6S

Cependant, les capacités dynamiques de la barre de son LG S6ES sont bonnes, la scène aérée et l’ensemble agréable à écouter.

Des dialogues précis et incarnés

Là, c’est très bon, voire excellent et on n’en attendait pas moins d’une barre compacte commercialisée à 500 €. Les voix féminines et masculines sont intelligibles. C’est en mode Normal que la barre donne les meilleurs résultats, tout autre mode dénaturant la balance tonale (tout du moins dans mes pièces de test). L’ajustement du niveau du canal central permet d’entendre encore mieux les voix.

Performances musicales en retrait

La barre de son LG SE6S souffle le chaud et le froid en diffusion musicale. En stéréo, elle n’est guère convaincante, car elle utilise seulement deux transducteurs, limités dans l’aigu. Comme il n’est pas possible de forcer la répartition sur tous les cinq transducteurs, les titres en stéréo manquent cruellement d’ampleur. En revanche, les titres en Dolby Atmos (HDMI ou Tidal Connect) sont nettement plus convaincants. D’une part, l’ensemble des transducteurs, tweeter y compris, fonctionnent et d’autre part la quantité d’informations sonores entrantes est démultipliée. Reste que la scène n’est pas bien large et que l’infra-grave quasi inexistant limite le plaisir auditif.

Dans quelle pièce l’installer ?

Les performances de la barre LG et son format la destinent à une écoute de proximité, de 1 à 3 mètres de distance au maximum, et de préférence dans une petite pièce de vie (< 20 m²) pour limiter l’atténuation des basses fréquences.

LG SE6S Prix et date de sortie

La barre de son LG SE6S est proposée au prix de 499 €. C’est une concurrente directe de la Bose Smart Soundbar 600, également compatible Dolby Atmos, mais équipée de haut-parleurs verticaux et évolutive, puisque compatible avec des enceintes surround et un caisson de basses sans fil optionnels.

Où acheter Le
LG SE6S au meilleur prix ?

Notre avis sur Le LG SE6S

Design
9
Cette barre constitue une rupture stylistique chez LG, avec des lignes plus douces et une prédominance du tissu acoustique, préféré aux grilles métalliques. C'est réussi.
Connectique
9
Deux prises HDMI pour cette barre permettent d'y connecter une source et de récupérer le son provenant d'un téléviseur, via les protocoles de retour audio ARC et eARC. Les prises sont compatibles Variable Refresh Rate (VRR) et Auto Low Latency Mode (ALLM).
Logiciel
5
Le remixage en 3.0 des programmes mono et stéréo n'est pas proposé et c'est bien dommage, d'autant que le seul tweeter de l'enceinte est précisément dédié au canal central et que cela apporterait un surcroît de précision sonore. Au moment du test, la compression de la marge dynamique n'est pas fonctionnelle.
Audio
6
Malgré la présence de radiateurs passifs, l'infra-grave n'est pas reproduit à un volume perceptible. Pour autant, le reste du spectre est homogène et la balance tonale plutôt agréable. Dommage que le Dolby Atmos ne bénéficie d'aucune élévation dans l'espace. Les dialogues restent le point fort de cette barre.
Note finale du test
6 /10
La LG SE6S est une barre de son aux performances convenables, qui remplacera avantageusement les haut-parleurs d’un téléviseur, mais dont il ne faut pas attendre de grand frisson. Sa prise en charge du Dolby Atmos et du DTS:X ne lui confère pas la spatialisation attendue de ces formats, car la scène n’est pas du tout verticale.

L’essentiel est toutefois assuré, puisque les dialogues sont clairs et bien incarnés, et que la réserve de puissance permet d’écouter à fort volume sans distorsion pénible. Dommage que les programmes en stéréo ne soient pas répartis sur l’ensemble des 3 canaux et que la compression dynamique pour les séances ciné tardives ne fonctionne pas.

Surtout, c'est son tarif qui handicape la LG SE6S. À près de 500 veuros, elle manque d'arguments pour convaincre face aux modèles de Bose ou de Sonos parfois moins chers et mieux équipés pour remplacer le son de votre téléviseur

Points positifs du LG SE6S

  • Qualité des dialogues

  • Volume sonore satisfaisant

  • Équilibre sonore

  • Fonctions de streaming musical

  • Compatible Dolby et DTS (Atmos et X)

  • Deux prises HDMI (compatibles VRR et ALLM)

  • Système d’autocalibration

  • Finition tissu élégante

Points négatifs du LG SE6S

  • Pas d’infra-grave

  • Scène sonore étroite

  • Un seul tweeter

  • Pas de remixage stéréo en 3.0

  • Pas d’effets surround ni Dolby Atmos perceptibles

  • Pas d'alimentation externe par USB

  • Prix élevé au regard des prestations

Les derniers articles