Meizu a dévoilé cette semaine en Chine son élégant 16T. L’appareil se pare d’une fiche technique (très) généreuse pour un tarif annoncé en Chine à 2 499 yuans (soit un peu moins de 320 euros HT). Une question demeure toutefois : arrivera-t-il jusque dans nos vertes contrées ?

Sa commercialisation en Europe est pour l’heure difficile à prédire, mais le Meizu 16T a définitivement les armes pour se faire une place sur le marché. Annoncé en Chine à 2 499 yuans (un peu moins de 320 euros HT) dans sa déclinaison la mieux équipée, le nouveau mobile du fabricant chinois arbore notamment un écran OLED Full HD+ (1080 par 2232 pixels) de 6,5 pouces, dépourvu d’encoche ou de poinçon. On notera tout de même une bordure supérieure assez épaisse pour accueillir le module selfie et un léger menton.

Sous cette dalle au ratio 18,5:9, qui recouvre un capteur d’empreintes, un Snapdragon 855 s’active en silence… et il est bien épaulé.

Jusqu’à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage en UFS 3.0

Meizu mise en effet sur 6 Go de RAM et 128 Go de stockage UFS 3.0 pour le modèle le plus abordable (annoncé à 1999 yuans, soit un peu plus de 254 euros HT), 8 Go de RAM et 128 Go de stockage pour la mouture intermédiaire monnayée à 2299 yuans (environ 292 euros) et 8 Go de RAM et 256 Go de stockage pour le 16T le mieux pourvu (proposé à 320 euros environ). Attention en revanche, aucun slot micro SD n’est présent pour accroître la capacité de stockage du mobile, qui dispose par contre d’une sortie jack 3,5 mm.

Côté photo, on retrouve un triple capteur arrière, composé d’un module principal de 12 Mpx (avec une focale annoncée à f/1.9), d’un grand angle de 8 Mpx (ouverture à f/2.2) et d’un capteur de profondeur 5 Mpx. La caméra frontale de 16 Mpx ouvre elle aussi à f/2.2.

Pour alimenter tout ce beau monde, le Meizu 16T peut compter sur une copieuse batterie de 4500 mAh, compatible avec la recharge rapide mCharge 18W. L’appareil, enfin, est propulsé par Android 9 Pie, ici retravaillé par la surcouche Flyme 8 prodiguée par Meizu sur ses smartphones.

Notez que ce Meizu 16T arrive peu après un certain Meizu 16S, testé récemment sur FrAndroid.