Microsoft a dévoilé la Xbox One S All Digital Edition, une console 100 % tournée vers le dématérialisé puisqu’elle n’a plus de lecteur Blu-ray. Une annonce qui a fait grincer des dents certains joueurs.

La présentation de la Xbox One S All Digital Edition, une console sans lecteur Blu-ray et commercialisée à 230 euros avec 3 jeux, n’a pas manqué de faire réagir sur Internet. Voici un résumé de ce qui cloche au lancement de cette nouvelle console.

Design inchangé

Le lancement de nouvelles versions des consoles de salon est quelque chose de tout à fait classique pour le marché. On se souvient par exemple des PS One, PS Two, et PS3 Slim qui étaient respectivement des versions plus compactes et moins chères des PlayStation, PlayStation 2 et PlayStation 3. Plus récemment, on peut penser à la PS4 Slim, la Xbox 360 S, la Wii Mini ou encore la Xbox One S.

Les deux Xbox One S côte à côte, le design n’a pas changé.

Dans tous ces cas, le fabricant lance un modèle avec un nouveau design, qui bénéficie souvent des avancées des technologies de fabrication, notamment pour la finesse des puces intégrées. Ici, la Xbox One S All-Digital Edition ne change pas le design de la Xbox One S d’un iota, on a seulement retiré le lecteur Blu-ray de la console.

Même Microsoft en est conscient, il suffit de regarder la vidéo de présentation de la nouvelle console où la marque le met en avant, non sans un peu d’autodérision plutôt bienvenue.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Pas de Xbox Game Pass offert

La Xbox One S All Digital est annoncé par Microsoft comme un pack contenant la console, avec sa manette, mais aussi trois jeux : Minecraft, Sea of Thieves et Forza Horizon 3. Alors que toute la stratégie du géant semble se reposer sur son service Xbox Game Pass, qui pourrait bientôt être associé à une offre cloud gaming avec xCloud, le service est absent du lancement de cette console.

Une console dédiée aux jeux dématérialisés semblait pourtant tout indiquée pour mettre en avant l’abonnement de Microsoft. Surtout, deux des jeux offerts avec la console, Minecraft et Sea of Thieves, sont justement intégrés au Xbox Game Pass. Pour le troisième, Forza Horizon 3 est bien absent, mais c’est Forza Horizon 4 qui est proposé dans l’abonnement.

On se demande alors si la firme n’aurait pas eu tout intérêt à offrir un abonnement au Xbox Game Pass avec sa console, plutôt que ces trois jeux, par exemple pendant 12 mois. Le message aurait alors été très différent, et plus convaincant : « une console tournée vers le dématérialisé avec 200 jeux offerts pendant 12 mois ».

Un prix de lancement trop élevé

Pour Microsoft, la Xbox One S All Digital est commercialisée moins cher que la Xbox One S classique. La nouvelle console est en effet lancée à 229,99 euros, contre 299 euros, le prix théorique de la Xbox One S aujourd’hui. Ça c’est sur le papier, car dans les faits, la Xbox One S fait très régulièrement l’objet de promotions très agressives :

À sa sortie, la Xbox One S All Digital est donc un mauvais plan. Il faut surveiller les bons plans et on peut facilement trouver mieux avec la Xbox One S classique, équipé de son lecteur Blu-ray 4K.

Le test de Microsoft avant le grand bain

Le lancement de la Xbox One S All Digital semble avant tout être un test pour Microsoft. La firme sait que pour sa prochaine génération, elle n’a pas le droit de répéter l’échec du lancement de la Xbox One de 2013, qui avait justement cristallisé les craintes et frustrations des joueurs vis-à-vis du jeu dématérialisé.

Avec cette console, elle peut donc prendre la température du marché et tester également la réaction des revendeurs. En France, la console est pour le moment une exclusivité de la Fnac. Quand Sony avait lancé une console similaire avec la PSP Go, la marque avait dû faire face à une levée de boucliers de la distribution, qui voyait la vente de jeux totalement lui échapper.

Les ventes de la Xbox One S All Digital seront donc un bon indicateur pour Microsoft, qui lui permettra de savoir où placer le curseur entre médias physique, dématérialisé et cloud gaming, pour sa prochaine génération de Xbox, dont la présentation est attendue pour juin.