Microsoft a dévoilé une nouvelle version de l’interface de la Xbox.

Microsoft, comme ses concurrents, doit en permanence réfléchir et repenser les interfaces de ses logiciels pour les améliorer. La firme travaille par exemple sur un nouveau menu démarrer pour Windows 10, mais a également une nouvelle interface pour la Xbox dans les cartons.

L’équipe Xbox a justement dévoilé hier la nouvelle interface logicielle de la Xbox, que certains membres du programme Insider Alpha peuvent tester dès maintenant.

Enfin une interface fluide

Le changement le plus visible apporté par Microsoft avec cette nouvelle interface est la suppression de la navigation par onglet.

Désormais les zones « Xbox Store », « Mixer » et « Xbox Game Pass » sont des boutons que l’on retrouve dans l’interface principale, et non des onglets.

Les jeux lancés récemment sont également mieux mis en avant avec une ligne dédiée en haut de l’écran.

Depuis le lancement de la Xbox One en 2013, l’interface de la console était pour le moins… lente. Chaque ouverture de menu ou d’application demandait un temps de chargement.

Avec la nouvelle interface présentée par Microsoft, la navigation semble beaucoup plus fluide qu’auparavant. Les temps de chargements semblent réduits à néant, et le temps de réponse semble négligeable.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Cette vidéo réalisée par Windows Central illustre bien la fluidité de la nouvelle interface.

Au revoir les commandes vocales locales

Cette nouvelle version du logiciel Xbox marque également la fin des commandes locales sur la console. Microsoft explique que le skill développé par la firme pour Amazon Alexa marche très bien, et peut continuer à être amélioré dans le cloud.

Cortana va également disparaître de la console. Pour continuer à utiliser l’assistant de Microsoft il faudra passer par l’application Windows, Android ou iOS et utiliser le skill Xbox, comme avec Alexa.

La suppression de l’assistant et des commandes vocales est peut-être l’une des raisons qui expliquent cette nouvelle fluidité. Microsoft précise toutefois que les commandes historiques par Kinect continueront d’être gérées pour le moment par la console.