Résumer vos emails au lieu de les lire bêtement : l’idée de Microsoft pour nos assistants intelligents

Plus pratique, plus efficace !

 

Dans un brevet, Microsoft décrit un assistant personnel capable de comprendre et résumer intelligemment les messages au lieu de se contenter de les lire. Ce projet est intéressant, mais quelques interrogations subsistent.

Cela fait quelque temps déjà que nos assistants intelligents personnels sont capables de lire les contenus des messages que l’on reçoit. Cependant, peut-on vraiment considérer cela comme une fonction intelligente aujourd’hui alors que toutes les entreprises nous abreuvent jusqu’à plus soif de discours sur les IA censées révolutionner nos vies ? C’est la question que peut poser un brevet accordé il y a quelques jours à Microsoft et dont le principe pourrait être exploité sur Cortana, mais pas seulement.

Le document — repéré dans les registres de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office) par WindowsUnited et repris par Neowin –décrit en effet une manière de rendre encore plus intelligent un assistant personnel dans la manière dont il appréhende les messages reçus. Microsoft aimerait en effet faire en sorte que l’IA puisse faire un résumé rapide au lieu de lire bêtement chaque email ou SMS.

« Que me veut mon patron ? »

Dans le schéma ci-dessous par exemple, l’IA explique de manière concise que la personne a reçu un email de son patron, un autre pour s’enregistrer sur un vol et un troisième réclamant son CV. Toujours dans ce scénario, on devrait pouvoir répondre « que me veut mon patron ? » et s’attendre à ce que l’assistant comprenne bien la question.

Sur smartphones ?

Microsoft décrit un système où l’assistant intelligent pourrait rassembler des données sur les messages à partir d’une ou plusieurs sources avant de les analyser afin d’en déterminer les contenus pour ensuite les résumer si nécessaire et les classer par ordre d’importance. La firme explique en outre que ce projet pourrait s’appliquer non seulement à Cortana, mais aussi à Amazon Alexa ou sur des produits comme le Google Home.

Par ailleurs, le schéma que nous venons d’observer illustre clairement un utilisateur en train de courir avec un terminal accroché à son bras ; or il faut savoir que l’application Cortana sur Android et iOS est censée fermer ses portes à la fin de l’année 2020. L’assistant pourrait revenir sous une autre forme sur smartphone, éventuellement avec le Microsoft Surface Duo. Cependant, l’hypothèse la plus probable est que c’est Google Assistant qui est utilisé dans ce scénario.

Chaque fois que l’on parle d’un brevet, il est bon de préciser que rien ne permet d’affirmer que le concept qui y est décrit sera bel et bien concrétisé un jour. Cependant, dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, l’idée que cette fonctionnalité puisse être déployée auprès du grand public est largement plausible.

Vie privée

En ce qui concerne la protection des données personnelles, on suppose qu’une telle fonctionnalité, si elle se déploie, requerra des autorisations pour consulter non seulement le contenu des messages, mais aussi chaque notification.

Reste à savoir aussi si Microsoft imagine lancer une application dédiée ou si l’entreprise miserait plutôt sur des accords avec les développeurs d’applications pour que ces derniers implémentent directement cette option sur leurs services.

Sorti en 2014, Microsoft Cortana est l’assistant personnel intégré aux ordinateurs sous Windows et aux défunts Windows Phone. Arrivé sur Windows 8.1, il a pris énormément d’importance — et de place — sur Windows 10. À l’instar de…
Lire la suite

Les derniers articles