Qui est Plaid, la startup qui va aider Microsoft à concurrencer Bankin et Linxo en France

Un choix douillet

 

Microsoft se (re)lance dans l'aide à la gestion de ses finances. Une place occupée par Bankin' et Linxo en France, mais qui seront bientôt concurrencés par la firme de Redmond.

Microsoft a une toute nouvelle offre de service appelée Microsoft 365. Un abonnement qui intègre Office 365 mais aussi beaucoup de nouvelles fonctions supplémentaires.

Un service de gestion de ses finances

Parmi celles-ci il y a Money in Excel, qui rappelle Microsoft Money, un logiciel de gestion de ses finances personnelles arrêté par la firme en 2007. Pour le moment prévu uniquement aux États-Unis, Microsoft France promet un lancement « rapidement disponible » en France.

Les premières captures d’écran montrent tout ce que l’on peut attendre de ce genre de service : une agrégation de vos comptes en banque avec une catégorisation automatique des opérations, permettant de surveiller les revenus et les dépenses en un coup d’œil.

Pour gérer son budget, il existe déjà de très bons services en France comme Bankin’ ou Linxo. Pour ne pas réinventer la route, Microsoft est allé chercher un partenaire : la start-up Plaid.

Plaid : la startup à 5,3 milliards de dollars

En France quand on pense à Plaid, on imagine plutôt une couverture bien douillette et pas une startup de la Fintech. C’est tout le contraire dans le monde anglophone où Plaid s’est fait connaitre, et même racheter par le géant Visa en début d’année pour 5,3 milliards de dollars.

C’est en fait l’un des services historiques dans le domaine de l’open banking, c’est-à-dire la possibilité d’accéder aux données de ses comptes en dehors des applications bancaires, tout en restant dans un périmètre sécurisé.

Aux États-Unis, Plaid propose déjà un accès aux plus grandes banques américaines, mais cet accès, il ne le propose pas aux particuliers. Contrairement à Linxo ou Bankin’, Plaid propose ses services aux autres entreprises. Par exemple, le service Transferwise l’utilise pour permettre de se connecter rapidement à son compte en banque et envoyer de l’argent.

C’est aussi la voie choisie par Microsoft pour son service Money in Excel. Plaid indique être déjà en discussion avec 25% des entreprises du classement Fortune 100 pour des services liés à la fintech.

Déjà des banques françaises compatibles

Comme on l’a expliqué, Plaid propose ses services aux entreprises et non au particulier, il est donc difficile de tester les fonctions offertes. Il est toutefois possible d’essayer une simulation de certains services, et notamment l’API Link qui permet de se connecter à une banque compatible.

Cela permet de voir que plusieurs banques françaises sont d’ores et déjà compatibles avec Plaid, et pourront donc être utilisées dès l’arrivée de Money in Excel en France. Depuis la Directive sur les services de paiement 2 (DSP2) de 2015 en Europe, les banques sont invitées à proposer ces accès ouverts.

On peut voir Boursorama, la Société Générale, BNP Paribas, la Caisse d’Épargne, le Crédit Mutuel ou encore la BRED Banque populaire sont ainsi déjà compatibles

En utilisant le moteur de recherche du service, d’autres banques disponibles en France sont proposées comme la banque postale, LCL, le CIC, n26 ou encore Revolut.

Banque en ligne, néobanque, banque traditionnelle… : il devient difficile de faire la différence entre ces établissements. C’est pour cela que notre comparateur de banques en ligne existe. Il comprend un tableau synthétique permettant de…
Lire la suite

Microsoft Teams

Microsoft Teams

Les derniers articles