Microsoft permettrait l’installation d’apps Android sur Windows dès l’an prochain

 

D'après les informations de Windows Central, Microsoft pourrait permettre l'utilisation d'applications Android sur Windows 10 dès l'an prochain;

Dell XPS 13 9310

Dell XPS 13 9310 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Alors qu’Apple permet désormais, grâce à sa puce Apple Silicon M1, de faire tourner des applications iOS sur certains de ses ordinateurs les plus récents, Microsoft souhaiterait faire de même avec les applications Android. Selon les informations du site Windows Central, ce serait l’objectif du projet « Latte » au sein de l’éditeur de Windows.

D’après le site, spécialisé dans l’actualité de Microsoft, la firme travaillerait ainsi à offrir une compatibilité avec Windows pour les applications Android dès l’an prochain. Pour cela, Microsoft adapterait le sous-système Windows pour Linux (WSL), qui permet déjà de lancer des fichiers exécutables Linux nativement sur Windows 10.

L’idée de ce projet serait ainsi de faire fonctionner nativement des fichiers Android directement sur un ordinateur Windows, et ce sans même avoir besoin d’associer un smartphone. Il faut dire que Microsoft permet déjà depuis plusieurs mois de profiter d’applications Android sur PC, mais uniquement grâce à l’application Votre Téléphone et sur des smartphones Samsung. Avec ce nouveau projet, aucune limite ne serait proposée.

Des difficultés pour les applications nécessitant les services Google

La principale difficulté, comme l’explique Windows Central, réside dans les services mobiles. Certaines applications ont en effet besoin de composants qui ne sont présents que dans le système d’exploitation, comme les services mobiles Google, pour accéder par exemple à une cartographie, à un système d’authentification ou un système de paiement. Ces services mobiles ne seraient pas intégrés, ce qui pourrait limiter les fonctions proposées, à l’instar des smartphones Huawei.

Depuis quelque temps, les constructeurs cherchent de plus en plus à rendre l’utilisation fluide entre les ordinateurs et les smartphones. Outre Apple qui permet désormais de profiter d’applications iOS sur ses Mac dotés du SoC Apple M1, Google propose également d’utiliser des applications Android sur les Chromebook. En permettant l’utilisation d’applications Android sur Windows, Microsoft pourrait bien se positionner comme une solution complémentaire à celles, exclusives, d’Apple et de Google.

Les derniers articles