Nintendo Network : le piratage a fait deux fois plus de victimes qu’annoncé initialement

Mais très peu d'achats frauduleux

 

Un mois et demi après avoir annoncé le piratage de 160 000 comptes Nintendo Network, le géant nippon revoit à la hausse les chiffres initialement annoncés : 140 000 utilisateurs supplémentaires, soit 300 000 au total, ont en effet été victimes de l'attaque.

Au total, 300 000 comptes Nintendo Network ont été compromis

Au total, 300 000 comptes Nintendo Network ont été compromis // Source : Frandroid

En avril dernier, Nintendo se fendait d’un communiqué de presse officiel alarmant : le groupe annonçait le piratage de 160 000 comptes Nintendo Network. En ayant un accès non autorisé à ces derniers, les pirates ont ainsi pu mettre la main sur une série de données personnelles, des pseudonymes à la date de naissance en passant par le pays, le nom et le genre. Par sécurité, tous les mots de passe avaient alors été réinitialisés.

De nouvelles découvertes

Si la multinationale japonaise certifiait qu’aucune information bancaire n’avait été dérobée par les hackers, le doute persistait quant à la sécurité des données financières appartenant aux comptes PayPal de sa communauté. Les utilisateurs peuvent en effet s’en servir sur l’eShop, la boutique en ligne de Nintendo dédiée aux Nintendo 3DS, Nintendo Wii U et Nintendo Switch, pour acheter la monnaie virtuelle (V-Bucks) de Fortnite, à titre d’exemple.

Moins de 1 % des comptes pirates ont mené à des achats frauduleux

Moins de 1 % des comptes pirates ont mené à des achats frauduleux

À ce communiqué de presse publié en avril est venue s’ajouter une nouvelle note informative qui ne ravira pas la communauté : 140 000 comptes Nintendo Network supplémentaires ont en effet été victimes dudit piratage, portant le nombre total de victimes à 300 000, et non plus 160 000. Face à cette découverte, la firme du Pays du Soleil levant a une nouvelle fois réinitialisé les mots de passe des cibles touchées.

Des achats frauduleux, oui, mais très peu

Aussi, les utilisateurs impactés par cette menace ont directement été contactés par l’entreprise, laquelle tient à rassurer ses fans : moins de 1 % des piratages ont conduit à des achats frauduleux. Nintendo précise d’emblée que les personnes concernées ont d’ores et déjà été remboursées.

Les derniers articles

  • Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé
    8 /10

    Fitbit

    Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé

    30 novembre 202030/11/2020 • 18:30