Et si Nothing était le nouveau OnePlus ?

 

Alors que OnePlus est de plus en plus en difficulté, il semble que cela fasse les affaires de Nothing qui recruterait de plus en plus chez la marque chinoise.

Le Nothing phone (1) pour illustration
Le Nothing phone (1) pour illustration // Source : Frandroid – Robin Wycke

Chamboulement chez les constructeurs de smartphones. Alors que OnePlus semble en bien mauvaise posture en Europe et que la marque chinoise semble avoir perdu ce qui faisait son ADN il y a encore quelques années, il semble que Nothing ait décidé de sauter sur l’occasion.

Une équipe Nothing qui vient en grande partie de chez OnePlus

Comme le rapporte le site Inverse, Nothing aurait en effet débauché de très nombreux salariés qui travaillaient jusqu’à présent chez OnePlus. Outre les développeurs de Nothing, dont 70 % viendraient de chez OnePlus, et les équipes en charge du matériel — dont 30 % viendraient de OnePlus — ce serait également le cas de Kyle Kiang, ancien directeur marketing du constructeur chinois qui aurait rejoint récemment les équipes de Nothing afin de travailler notamment au lancement du prochain smartphone de la marque, le Nothing phone (2) en Amérique du Nord.

En plus de l’aspect marketing, ces recrutements viseraient, selon Inverse, à améliorer encore le logiciel des smartphones Nothing afin de rendre l’interface Nothing OS plus distincte de celle qui peut équiper d’autres smartphones. Une approche qui ressemble, là encore, à celle de OnePlus dans ses premières années avec son interface OxygenOS qui ressemblait à celle proposée sur les smartphones Nexus ou Pixel, mais avec bien davantage de personnalisation.

Pete Lau et Carl Pei, lorsqu'il travaillait encore chez OnePlus
Pete Lau et Carl Pei, lorsqu’il travaillait encore chez OnePlus

Le fait que Nothing ait décidé de débaucher la plupart de ses équipes de chez OnePlus n’est pas un hasard. Il faut dire que le constructeur britannique a été fondé par Carl Pei, déjà à l’origine de OnePlus en 2013 aux côtés de Pete Lau. Parmi les autres cofondateurs, on peut citer Akis Evangelidis, ancien cadre de OnePlus, désormais responsable marketing de Nothing, David Sanmartin Garcia, responsable du marché européen chez Nothing, ou Steven Gao, en charge de la croissance du constructeur britannique.

Des difficultés en pagaille chez OnePlus

En parallèle, il semble que le tournant pris par OnePlus ces dernières années ait fait les choix gras de Nothing. Il faut dire que les équipes de OnePlus ont de plus en plus été intégrées à celles de son cousin Oppo, les deux marques étant désormais chapeautées par Pete Lau sous l’égide de l’entreprise Oplus. Peu à peu, les smartphones OnePlus ont perdu leur identité et semblent s’orienter vers une interface similaire à celle des appareils Oppo.

Pour aller plus loin
OnePlus est-il encore OnePlus ?

Les méandres de Oppo et OnePlus en Europe n’ont rien fait pour arranger les choses. Rappelons que, selon nos informations, Oppo pourrait en effet quitter le marché européen d’ici quelques semaines en raison d’un conflit judiciaire qui l’oppose à Nokia. Si OnePlus a moins de salariés qu’Oppo en France — en raison notamment de l’absence de force de vente — on a appris ces dernières semaines le départ de plusieurs responsables français de la marque.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !