Lettre d’amour à la Nvidia Shield : le meilleur achat tech de ma vie

 

J'ai acheté une Nvidia Shield en 2015, et jour après jour elle continue de prouver que c'est le meilleur achat tech que j'ai jamais réalisé.

Lettre d’amour à la Nvidia Shield : le meilleur achat tech de ma vie

Un coup d’œil sur le mail de confirmation de ma commande me permet de l’affirmer : j’ai acquis une Nvidia Shield TV le 27 novembre 2015. Il s’agissait alors du dernier produit en date de la famille Shield de Nvidia, qui s’était plutôt illustrée par de bonnes tablettes à petit prix, et un concept étrange de manette avec écran externe. Cette fois, on avait le droit à une box sous Android TV, avec la puissance de la puce Nvidia Tegra X1 et cela va changer beaucoup de choses.

En réfléchissant à mes différents achats tech au cours des dernières années, que ce soit des smartphones, des tablettes, des écrans ou encore des consoles, il apparait clairement que la Nvidia Shield est le meilleur achat que j’ai réalisé. C’est un produit que j’utilise encore quotidiennement, plus de six ans après son achat.

Vous vous demander peut-être à quoi peut servir une Nvidia Shield et pourquoi il ne vaudrait pas mieux utiliser une box opérateur ou le système intégré au téléviseur à la place. Avant cela, expliquons sa longévité invraisemblable.

Une longévité incroyable

C’est presque triste à admettre, mais dans un monde où les smartphones n’ont plus le droit à des mises à jour majeures au bout de deux ou trois ans, en particulier sous Android, Nvidia apparait en excellent élève avec son suivi continu. Cette semaine, la marque a annoncé une 27e mise à jour pour la Nvidia Shield qui passe le boitier sous Android 11. Quand Nvidia lançait sa box en 2015, elle tournait sous Android 5.0 Lollipop.

Lettre d’amour à la Nvidia Shield : le meilleur achat tech de ma vie
Lettre d’amour à la Nvidia Shield : le meilleur achat tech de ma vie

On peut expliquer cette longue vie de plusieurs façons. Tout d’abord, il y a la puce Nvidia Tegra X1. Sur le plan des performances, c’est une puce très moderne et puissante pour son époque qui pourra donc vieillir très lentement. Surtout, puisque c’est une conception interne, Nvidia est libre de prolonger le développement des pilotes nécessaires pour assurer le suivi. Ce n’est pas le cas des autres fabricants de boitiers, forcément dépendants du bon vouloir de Qualcomm ou MediaTek.

La puce Tegra X1 n’est pas que puissante, elle est aussi moderne. Par là, on entend qu’elle permet d’emblée à la Nvidia Shield de gérer les téléviseurs 4K et HDR, avec un port HDMI 2.0 qui commence tout juste à se montrer désuet.

Box multimédia tout terrain et coffre à jouets

C’est plaisant d’avoir un appareil qui ne périme pas quelques mois après avoir été acheté, mais ce n’est évidemment pas la seule raison de mon amour pour la Shield. Le produit en lui-même est excellent. Au-delà de sa qualité de fabrication, c’est un appareil performant et fonctionnel avec une interface particulièrement fluide.

La Nvidia Shield est avant tout une box multimédia sous Android TV. Sa force, c’est d’être capable de lire n’importe quel format vidéo : H.264/AVC, H.265/HEVC, VC-1, WMV9, VP8, VP9, MPEG-2, MPEG-4, bref tous les formats utilisés couramment pour des fichiers vidéo. Côté audio, c’est pareil avec une lecture sans soucis de l’AAC, du FLAC, du MP3 et des formats Dolby Digital (AC3), Dolby TrueHD, DTS, DTS-HD et DTS HD Master Audio. Associé à un serveur Plex, il sera possible de facilement lire tous vos contenus hors SVoD. Les services de vidéo à la demande sont aussi là bien entendu, les Netflix, Disney+ et autre Apple TV ou Salto sont présents nativement avec une application régulièrement mise à jour à travers le Play Store.

On a donc une expérience multimédia complète depuis la sortie de l’appareil.

La Shield TV était comparée à une Xbox 360 à l’époque

La Shield TV était comparée à une Xbox 360 à l’époque

La Nvidia Shield est aussi une véritable console de jeu. C’est ainsi que Nvidia vendait la machine à l’origine, qui était d’ailleurs fournie avec une manette sans fil et non une télécommande. Dans sa communication, le fabricant mettait en avant des jeux natifs disponibles sur sa plateforme comme The Witcher 3, mais il faut l’admettre, ce n’était pas très convaincant face à une console classique, malgré le faible prix de la Shield. Ce qui bien plus convaincant, c’est d’abord la collection d’émulateurs disponible sur la Shield où l’on va mettre à contribution la puissance de la puce pour faire tourner beaucoup d’anciens jeux. C’est un peu comme ce que propose un Raspberry Pi, avec le bidouillage en moins et la puissance en plus.

Alternativement, la Nvidia Shield propose de jouer en streaming. Soit avec la fonction Nvidia GameStream, où le jeu sera lancé sur votre PC fixe localement si vous avez un PC avec une carte graphique GeForce, soit grâce au fameux cloud gaming. Le meilleur service pour cela est évidemment GeForce Now, tout récemment amélioré avec la puissance d’une RTX 3080. J’ai hâte aussi de voir débarquer le service Xbox Cloud Gaming de Microsoft officiellement, même une méthode permet déjà d’accéder au service.

Le meilleur de deux mondes

Depuis son lancement et jusqu’à aujourd’hui, la Nvidia Shield a été pour moi l’appareil idéal pour réunir deux choses. Comme je l’ai expliqué, la Nvidia Shield est d’abord une excellente box multimédia avec des capacités bien supérieure à ce que peuvent proposer les consoles de jeux comme la Xbox ou la PlayStation. C’est aussi une box qui permet de jouer à des jeux vidéo en natif, ou en streaming, ce que ne permettent pas les box classiques ou les systèmes intégrés aux téléviseurs.

La Nvidia Shield est une box que j’ai payée 159 euros en 2015 et qui, à ce jour, continue d’être suivie par son fabricant et continue de remplir parfaitement ses deux missions. Comment ne pas être comblé ?

Si vous avez déjà regardé la fiche technique détaillée d’une télévision et que vous n’êtes pas un spécialiste, vous avez certainement eu quelques difficultés pour comprendre le jargon technologique utilisé par les constructeurs. Voici quelques…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Discord : deux heures de panne

    Applications Android

    Discord : deux heures de panne

    26 janvier 202226/01/2022 • 21:40