Nouveau coup dur pour Oppo, à l’échelle mondiale cette fois-ci

 

Oppo enchaine les mauvaises nouvelles. La dernière en date concerne sa branche dédiée aux puces personnalisées.

La puce Oppo MariSilicon X
La puce MariSilicon X d’Oppo vise à améliorer l’expérience photo et vidéo sur smartphone // Source : Oppo (avec montage Frandroid)

L’année 2023 ne semble pas être celle des réjouissances chez Oppo. Après d’excellents résultats les dernières années, voilà que la marque semble aller de mal en pis chaque semaine. Et les dernières nouvelles ne concernent pas que la France !

Oppo contre Nokia

Rappelons les faits précédents. Depuis quelques mois, Oppo est en procès avec Nokia pour une question de licences d’utilisation de technologies 4G et 5G. Bien qu’Oppo souhaite trouver une solution, tout porte à croire que ça sent le roussi pour la marque chinoise en Europe. Le constructeur ne sort plus de nouveaux modèles en France et semble avoir mis toutes ses activités en stand by en attendant le dénouement de cette affaire juridique.

C’est malheureux, mais c’est également un choix de la firme qui pourrait payer les licences en question comme le font d’autres marques. Sauf que l’Europe ne représente pas un marché particulièrement alléchant pour Oppo qui préfère donc se concentrer sur d’autres pays, comme la Chine, pays dans lequel la marque est numéro un.

La fin des puces maison ?

Sauf que voilà, on apprend désormais qu’une nouvelle ombre vient s’ajouter au tableau. Ce vendredi, Oppo a déclaré que « les incertitudes de l’économie mondiale et du marché des smartphones » l’ont poussé à prendre la « difficile décision » de fermer sa filiale de conceptions de puces, Zeku.

Alors que la Chine pousse à l’indépendance en matière de puces et que les États-Unis limitent leurs exportations, c’est un coup dur. Les prochains smartphones Oppo se passeront donc de puces MariSilicon.

Quel impact sur les smartphones d’Oppo ?

L’impact sur les smartphones d’Oppo restera néanmoins minime. Contrairement à Apple ou Google qui conçoivent leur propre SoC, Oppo utilise du matériel provenant de chez Qualcomm ou MediaTek. À l’heure actuelle, ses puces maison sont donc des ajouts.

Sur l’excellent Find X5 Pro par exemple, on retrouve une puce MariSilicon X dédiée au traitement photo et vidéo. En gérant ainsi le matériel et le logiciel, Oppo s’est montré très efficace sur ce point en 2022.

Plus récemment, Oppo dévoilant la puce MariSilicon Y, cette fois-ci dédiée au son. Selon les dires du constructeur, celle-ci était capable d’augmenter la bande passante Bluetooth de 50 % « par rapport aux SoC Bluetooth les plus performants du marché ». La marque se targue grâce à cela de proposer une « connectivité sans fil avec la même qualité audio qu’une connexion filaire ».

Sur les modèles actuels équipés de ces puces, cela ne change rien, mais cela signifie que les futurs smartphones de la marque ne profiteront pas de ces avancées techniques qui faisaient le charme d’Oppo. Dommage…


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.