En 2020, les constructeurs tirent un trait sur les caméras pop-up

 

IceUniverse a publié une photo d'une supposée façade avant de l'Oppo Find X2. Celle-ci révèle un trou pour l'appareil photo, signifiant la disparition du mécanisme pop-up.

En 2018 et 2019, les constructeurs de smartphones ont imaginé toutes les solutions possibles et imaginables pour éviter d’intégrer une encoche. De la simple réduction au format « goutte d’eau » au mécanisme travaillé, les idées n’ont pas manqué. En 2020, il semblerait que la tendance cherche à s’uniformiser autour du trou dans l’écran.

Oppo Find X2, OnePlus 8, même combat

Le leaker chinois IceUniverse a publié sur Twitter une photo qu’il indique être la façade avant du Oppo Find X2. Il souligne le format 20:9, les bordures incurvées — mais pas trop — et donne quelques détails supplémentaires comme la technologie d’écran (OLED), le taux de rafraîchissement (120 Hz) ou la définition (WQHD).

Mais au-delà de ces considérations techniques, on note également que l’écran est percé dans le coin supérieur droit, certainement pour ne pas obstruer l’objectif de la caméra frontale. Après un Find X au mécanisme ingénieux, Oppo aurait donc décidé de se rapprocher des carcans plus traditionnels.

Cette façade avant rappelle également beaucoup les formes supposées du OnePlus 8 Pro, lui aussi abandonnant la caméra pop-up du OnePlus 7 Pro au profit d’une petite bulle discrète dans son écran. Une ressemblance qui n’est pas vraiment étonnante sachant qu’Oppo et OnePlus appartiennent au même groupe (BBK Electronics) et partagent certaines de leurs usines de conception.

Xiaomi a également changé d’avis récemment puisque le Redmi K30 — aussi connu sous le nom de Pocophone X2 — dispose d’une double bulle similaire à celle du Galaxy S10+, tandis que le Redmi K20 — aussi connu sous le nom de Xiaomi Mi 9T — embarquait pour sa part une caméra pop-up.

Adieu le mécanisme ?

Si certains sont déjà outrés de constater que l’affichage de ces deux smartphones est réduit par cette zone « morte » et parlent de retour en arrière, d’aucuns argueront que c’est là au contraire une avancée. À une époque où les selfies et les systèmes de reconnaissance faciale sont de plus en plus répandus, les ouvertures mécaniques sont fortement sollicitées au quotidien, ce qui inquiète les acheteurs quant aux possibles pannes à long terme de leur téléphone.

Par ailleurs, à une époque où les systèmes de reconnaissance faciale sont de plus en plus rapides, voire transparents, devoir attendre les quelques millisecondes supplémentaires d’ouverture du mécanisme est parfois frustrant.

À terme, l’idée est bien sûr de supprimer au maximum les éléments qui pourraient causer une déception de l’expérience utilisateur, que ce soit en cachant une partie de l’écran ou en ralentissant une fonction aussi fréquemment utilisée que l’appareil photo frontale. En ce sens, les appareils photo sous l’écran sont clairement une technologie d’avenir, même si les constructeurs rencontrent encore des problèmes à l’adapter aujourd’hui.

On approche de plus en plus de l’avènement des smartphones avec écran presque totalement borderless, avec l’appareil photo frontal caché sous celui-ci. Entre Xiaomi et Oppo, ce sont les firmes chinoises qui tiennent la corde pour cette technologie. Mais alors, comment ont-ils réussi ? Wang…
Lire la suite

Les derniers articles