Snapdragon G3x Gen 1 : Qualcomm et Razer s’attaquent à la console portable

 

Snapdragon et Razer s'allient pour sortir un kit de développement de console portable façon Switch équipé d'un modem 5G. Il sera possible d'y jouer aux jeux Android mais aussi à de nombreux services de cloud gaming.

Gaming Handheld Straight-on with Chips
Snapdragon et Razer s’allient pour sortir un developper Kit de console portable 5G. // Source : Qualcomm

Après avoir présenté son traditionnel nouveau SoC, le Snapdragon 8 Gen 1, lors de son Snapdragon Tech Summit, Qualcomm a surpris son monde en présentant un projet qui sort un peu de ce à quoi on avait été habitué. Il s’agit d’une nouvelle catégorie de puce dédiée aux jeux vidéo, le Snapdragon G3x Gen 1. Qualcomm a confirmé réfléchir à lancer un Snapdragon G2 et un Snapdragon G1 un jour, sans plus de précision.

Et pour appuyer le lancement de sa puce et la mettre entre les mains des développeurs de jeux, Qualcomm a mis les petits plats dans les grands en s’associant avec un grand nom des accessoires de jeu vidéo : Razer. Ensemble les deux firmes lancent un kit de développement inspiré de la Switch et équipé de la nouvelle puce. Ce kit est disponible dès aujourd’hui auprès des développeurs.

Est-ce une console Snapdragon ?

Une question vient tout de suite aux lèvres face à un tel projet : est-ce que Qualcomm va annoncer une console dans les années à venir ? Soyons clair : ce n’est pas le projet.

Le but est de proposer une machine dédiée au jeu mobile, mais qui soit aussi ultra connectée, y compris en 5G dernier cri (jusqu’aux ondes millimétriques), ouvrant la voie au cloud gaming. La firme de San Diego cite directement des services comme le Xbox Cloud Gaming, le Xbox Game Pass, le Steam Remote Play, mais également la marque Playstation. Aucune trace du Nvidia Geforce Experience ou de Stadia cependant.

Un nouveau marché

Si un smartphone peut déjà faire tout ça, Qualcomm veut proposer une autre catégorie de produits dédiés uniquement au jeu, un peu comme ce que propose déjà GPD par exemple. Le succès de la Switch ou du Steam Deck a surement aidé à aiguiser leur appétit.

Qualcomm poursuit deux objectifs. Le premier est d’inciter les développeurs à créer des titres plus ambitieux pour le jeu mobile. Dans un second temps, le second objectif est que des équipementiers s’emparent de cette nouvelle plateforme et propose leurs propres appareils. Équipés bien sûr de la puce Snapdragon G3x ou de ses suites.

Des capacités de Switch Pro

Même si ce kit de développement n’est pas appelé à devenir un appareil que vous tiendrez un jour dans vos mains, attardons-nous tout de même sur ses capacités.

Snapdragon G3x gen 1 Handheld Gaming_Lifestyle 1
Le kit de développement de Qualcomm et Razer. // Source : Qualcomm

Il est équipé d’un écran Full HD 120FPS, mais peut afficher de la 4K HDR en 144 FPS grâce à son GPU Adreno si on le connecte sur un téléviseur ou un moniteur. Un système de refroidissement par air est intégré ainsi qu’une webcam Full HD, située au-dessus de l’écran, pour pouvoir streamer ses parties directement depuis l’appareil.

Des contrôles sont situés de part et d’autre de l’écran, mais il n’est pas possible de les détacher façon Steam Deck. L’un des atouts de cet appareil (et de sa puce) est clairement sa compatibilité 5G millimétrique qui permet de jouer en cloud à de nombreux endroits. Il en va de même pour le Wi-Fi 6E. Côté son, le kit développeur est compatible Snapdragon Sound et intègre 4 haut-parleurs.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles