Qualcomm préparerait une rivale surpuissante à la Nintendo Switch

 

Selon Android Police qui a pu apercevoir quelques rendus, Qualcomm travaille sur une console de jeu portative sous Android qui devrait venir rivaliser avec la Nintendo Switch. La puissance maison en plus.

Nintendo Switch / Source : Unsplash/ Frédéric Christian

Nintendo Switch / Source : Unsplash/ Frédéric Christian

Si vous pensiez que Qualcomm ne faisait que des processeurs au service des autres, détrompez-vous. Après avoir dévoilé un prototype plutôt solide et fonctionnel de lunettes de réalité augmentée, le fabricant américain a d’autres velléités inattendues : les consoles de jeux.

Et Qualcomm a même des visées très claires pour son premier produit grand public. La firme veut développer une console capable de rivaliser avec la Nintendo Switch. Selon une source citée par Android Police, il s’agirait d’une console tournant sous une version personnalisée d’Android 12 avec des chipsets Snapdragon et un Play Store pour les applications. Le site spécialisé a pu avoir un aperçu de rendus non finalisés de l’appareil et souligne le rapprochement visuel avec l’appareil hybride de Nintendo.

Un look de smartphone, des fonctions de Switch

De chaque côté de la console, on trouve ainsi des manettes détachables très semblables aux Joy-Con. L’appareil en lui-même ressemblerait à un très gros smartphone. Pour Qualcomm, une conception plus épaisse permettrait au processeur de fonctionner plus rapidement et plus efficacement grâce à une plus grosse marge thermique. Android Police évoque ici une batterie de 6 000 mAh équipée de la technologie Quick Charge via un port USB-C.

Selon Mishaal Rahman de XDA-Developers, l’écran Full HD+ mesurerait 6,65 pouces et l’on trouverait sur l’appareil un ventilateur, mais pas d’appareil photo au dos. Un emplacement pour carte microSD est prévu. La rivale de la Switch pourra également se brancher à un téléviseur ou un moniteur externe. Elle comptera toutes les connectivités possibles (mais Wi-Fi 5 seulement) et même la 5G, le Bluetooth, un GPS, un accéléromètre et le retour haptique sur deux zones.

Un doux projet sans certitudes

Qualcomm envisagerait de proposer le store Epic Games dès son lancement, mais aurait aussi en projet de proposer son propre portail de contenus. Quant à la compatibilité avec les services de cloud gaming, possibles via Android, elle n’est pas évoquée.

L’appareil pourrait être disponible au premier trimestre 2022, avec la prochaine génération de puces Snapdragon. Il reste à savoir s’il s’agira d’une puce conçue sur mesure pour le gaming ou si Qualcomm se servira de sa machine comme vitrine technologique pour montrer la puissance et la diversité d’usages de sa solution standard. Le premier prix envisagé débuterait autour des 300 dollars (environ 255 euros HT). La console serait vendue directement par Qualcomm ainsi que dans un réseau de distribution classique.

Mais pour le moment, cette console qui n’a même pas de nom de code reste un doux projet caressé par Qualcomm. Par le passé, d’autres fabricants ont eu l’idée d’aller titiller Nintendo et sa Switch. Alienware avait ainsi dévoilé une console baptisée Concept UFO, mais qui a peu de chance de voir le jour.

Qualcomm préparerait une rivale surpuissante à la Nintendo Switch

Bloomberg a une nouvelle fois interrogé ses sources concernant la future Nintendo Switch. On connait désormais plus de choses sur les caractéristiques potentielles de cette console.
Lire la suite

Les derniers articles