La Renault Mégane électrique devient meilleure sur longs trajets avec cette petite nouveauté

 

Après avoir amélioré son autonomie, la Renault Mégane E-Tech électrique vient de s’offrir une petite évolution supplémentaire. La voiture électrique profite désormais d’une charge encore plus rapide grâce à quelques optimisations.

Cela fait déjà un petit bout de temps que la Renault Mégane E-Tech est commercialisée. En effet, cette dernière a vu le jour en 2022, succédant à la compacte thermique.

Une charge encore plus rapide

Malgré un petit souci de climatisation à son lancement rapidement résolu, elle a rapidement rencontré le succès, ayant été la voiture électrique la plus vendue en France en juillet de la même année. Mais au fil du temps, elle s’est laissée dépasser par certaines de ses rivales, et notamment la MG4, entre autres. Cependant, il n’est pas question pour la firme au losange, qui multiplie les lancements depuis quelques mois, de se laisser marcher dessus, bien au contraire.

C’est donc dans ce contexte qu’elle a décidé de faire évoluer son SUV. En mars dernier, Renault a offert quelques améliorations à sa Mégane, avec une autonomie en hausse sur toutes ses versions, dotée de la petite batterie de 40 kWh et de la plus grosse de 60 kWh. Un vrai bond en avant pour le véhicule, qui rivalise notamment avec la Volkswagen ID.3 et la Tesla Model Y. Mais ce n’est pas tout, car le constructeur veut aller plus loin.

Si aucune communication officielle n’a encore été faite sur le sujet, ce sont les journalistes du site Automobile Propre qui nous dévoilent cette nouvelle information. D’après ces derniers, Renault aurait également retravaillé sa voiture électrique dans le but d’améliorer sa vitesse de charge sur les bornes rapides. Pour mémoire, la Mégane E-Tech demandait jusqu’à présent 36 minutes pour passer de 15 à 80 % sur une prise offrant une puissance de 130 kW. Ce qui peut être long, quand la concurrence tourne plutôt sous la barre des 30 minutes sur le 10 à 80 %.

Mais la firme au losange fait désormais mieux qu’auparavant. Ainsi, son SUV compact ne nécessite désormais plus que 32 minutes, soit une différence de quatre minutes, ou une baisse de 10 % si vous préférez, pour la batterie de 60 kWh. Ce qui peut ne pas sembler énorme, mais qui peut tout de même faire la différence si l’on est pressé, sur un long trajet par exemple. En revanche, Renault n’a semble-t-il pas encore communiqué sur la petite batterie de 40 kWh pour le moment.

Quelques améliorations techniques

Mais comment le constructeur tricolore a-t-il réussi à améliorer sa Mégane E-Tech de cette manière ? Et bien tout simplement en lui offrant certaines innovations que l’on retrouve notamment dans le Scénic E-Tech, que nous avons récemment pu essayer. C’est en fait assez logique, puisque les deux SUV reposent sur la même base technique et peuvent donc recevoir les mêmes technologies. Cependant, il est pour le moment impossible de savoir en détail ce qui a été changé, mais le constructeur pourrait ne pas tarder à communiquer sur le sujet.

On sait que la Mégane est déjà équipée depuis longtemps d’une pompe à chaleur, qui permet de réduire la consommation, notamment sur les longs trajets, mais surtout du pré-conditionnement de la batterie. Ce dernier permet à la voiture de mettre l’accumulateur à la bonne température, afin d’améliorer la recharge. Pour mémoire, la vitesse de charge dépend également en grande partie des conditions météo, et est par exemple beaucoup plus lente en hiver, tandis que l’autonomie fond également à vitesse grand V.

Renault Megane E-Tech

La bonne nouvelle, c’est que le SUV électrique n’en profite pas pour faire grimper ses tarifs, qui restent en effet inchangés. Ainsi, la voiture démarre toujours à partir de 30 000 euros, bonus écologique de 4 000 euros pris en compte. De quoi rester compétitive face à la Tesla Model Y, dont le ticket d’entrée est affiché à partir de 40 990 euros, une fois l’aide gouvernementale retirée.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.