Exynos + RDNA 2 : Samsung a raté sa propre date de présentation

 

Samsung avait donné rendez-vous pour la présentation d'un nouveau SoC, mais la firme n'a fait aucune annonce.

Que se passe-t-il chez Samsung ? Le 30 décembre 2021, la firme avait publié sur Twitter une invitation à venir découvrir la prochaine puce Exynos ce mardi 11 janvier 2021. L’événement était attendu : il s’agit d’une nouvelle puce haut de gamme que l’on pourrait retrouver dans le Galaxy S22 et surtout, c’est la concrétisation d’un partenariat entre AMD et Samsung pour intégrer les technologies Radeon dans une puce mobile. Autrement dit, certaines technologies que l’on retrouve aujourd’hui sur PS5 et Xbox Series, avec l’architecture RDNA 2 seraient proposées sur smartphone.

Le 11 janvier est passé et aucune annonce n’a eu lieu de la part de Samsung concernant les puces Exynos. Pire, le tweet du 30 décembre a tout simplement disparu de Twitter. Samsung a effacé sa promesse.

Un Galaxy S22 100% Snapdragon ?

Difficile de savoir pour le moment ce qu’il s’est passé. On peut au moins en conclure que Samsung est en retard concernant sa nouvelle puce Exynos. Avec un nouveau smartphone dont l’annonce serait prévue dès le mois de février, cela semble compromettre la théorie d’un Galaxy S22 qui bénéficierait de cette puce Exynos.

Korea Snapdragon
US Snapdragon
Europe Snapdragon

Exynos 2200 is G.O.N.E.
(It might be released later, but I'm sure that it's not going to be in Galaxy S22 series.)

— Dohyun Kim (@dohyun854) January 11, 2022

C’est ce qu’affirme avec assurance Doyhun Kim sur Twitter : l’Exynos 2200 ne serait plus programmé pour le Galaxy S22, qui à la place utiliserait le Snapdragon 8 Gen 1 dans toutes les régions. Samsung a l’habitude depuis de nombreuses années de partager la production de ses smartphones Galaxy S selon les régions : du Snapdragon pour certains pays et de l’Exynos pour d’autres.

Comme expliquer cet éventuel retard de l’Exynos 2200 ? Difficile de ne pas penser à la pénurie qui touche le secteur des semiconducteurs depuis le début de la pandémie, notamment en raison d’une demande dépassant largement les capacités de production. En octobre 2021, Bloomberg indiquait qu’une commande de composants pouvait mettre 21,7 semaines pour être livrée.

Reste désormais à attendre une communication de la part de Samsung Semiconductor, la branche qui s’occupe de la conception des Exynos. À défaut, il faudra constater lors de la présentation du Galaxy S22 si l’intégralité de la production est passée du côté de Snapdragon.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles