Samsung tue son service PlayGalaxy Link avant son vrai lancement

À peine testé, déjà terminé !

 

Un mois après avoir annoncé un rapprochement avec Microsoft sur le terrain du jeu en streaming, Samsung tue dans l’œuf son service PlayGalaxy Link, dont le concept se rapprochait du Steam Link de Valve en proposant de jouer à ses jeux PC sur son smartphone Android.

En bêta depuis septembre, y compris en France, sur les smartphones haut de gamme de Samsung les plus récents, le service PlayGalaxy Link permettait de jouer à ses jeux PC en les streamant sur mobile. Une approche semblable au service Steam Link proposé par Valve depuis des années. À l’occasion de sa conférence Unpacked à San Francisco, Samsung annonçait toutefois avoir signé un accord pour collaborer avec Microsoft et sa division Xbox sur le terrain du jeu en streaming. Une annonce qui pourrait bien avoir, en sous-main, sonné le glas du PlayGalaxy Link.

Un service mis « hors ligne » le 27 mars prochain

D’après Gamasutra, plus que l’impact de la concurrence, cette décision serait en effet motivée par un changement de politique interne sur ce secteur. Samsung pourrait ainsi privilégier un accord avec Microsoft pour généraliser l’utilisation d’un service à la xCloud sur ses flagships. La chose aurait du sens puisqu’elle permettrait au groupe de proposer une offre accessible à tous, y compris aux joueurs ne possédant pas de PC suffisamment puissants pour streamer des jeux sur leur smartphone.

Toujours selon le site spécialisé Gamasutra, Samsung mettrait à mort son service PlayGalaxy Link le 27 mars prochain, soit quelques mois seulement après le début de sa bêta. Une bien courte durée de vie pour une fonctionnalité pourtant prometteuse, annoncée cet été, en même temps que les Galaxy Note 10 et Note 10+. En novembre, Samsung avait par ailleurs étendu son accès aux Galaxy S10, S10+ et S10e, laissant entrevoir un déploiement du service sur d’autres appareils.

Lors de l’annonce de son partenariat avec le monde Xbox, Samsung estimait qu’un tel accord déboucherait sur « une expérience premium de jeu en streaming depuis le cloud ». « Vous en saurez plus tard cette année », était-il promis. Avec l’annulation du PlayGalaxy Link, il y a fort à parier que le géant coréen ne restera pas silencieux sur la question… En effet, il ne faudrait pas laisser trop longtemps une place vacante sur un marché déjà très courtisé.

Les derniers articles