Skoda fait dégringoler le prix de ses voitures électriques

 

Après le lancement de la version 50 de son Enyaq, Skoda décide de revoir les tarifs de la variante 80, avec une baisse de près de 15 000 euros. Une manière de rivaliser avec Tesla et sa Model Y, avec des tarifs désormais très proches, et une autonomie supérieure !

Si Tesla était il y a quelques années encore au bord de la faillite, la firme a su se relever et reprendre du poil de la bête. Aujourd’hui, tout sembler aller pour le mieux, alors qu’elle reste le numéro 1 mondial des ventes de voitures électriques. Un succès qui attise évidemment la convoitise des autres marques, bien décidées à ne pas se laisser faire.

Un nouveau positionnement

C’est notamment le cas de Skoda, intégré au groupe Volkswagen dont l’avenir est en jeu, qui compte bien avoir aussi le droit à sa petite part du gâteau. La firme propose depuis 2020 son Enyaq, première voiture électrique depuis la Citigo, qui a désormais quitté le catalogue. Ce dernier chasse sans surprises directement sur les terres de la Tesla Model Y, qui reste le modèle zéro-émission (à l’échappement) le plus vendu en Europe. Mais la firme tchèque n’a pas dit son dernier mot.

Il y a quelques mois, elle levait le voile sur la version 50 de son SUV électrique, affichée à partir de 39 990 euros. Un prix plus abordable qui permet à ce dernier d’être éligible au bonus écologique. Mais le constructeur veut aller encore plus loin. Dans un communiqué tout juste publié sur son site, ce dernier annonce en effet un petit remaniement de sa gamme, et notamment de sa version 80, située sous la variante RS.

Cette dernière affichait jusqu’à présent un prix élevé, qui ne lui permettait pas de pouvoir prétendre au bonus écologique. Mais cela vient tout juste de changer ! En effet, le SUV électrique est revoit ses tarifs et démarre désormais à partir de 46 990 euros dans cette version, avec sa carrosserie standard et en version coupé.

Un montant qui n’a pas été choisi au hasard, mais qui lui permet de profiter de peu du coup de pouce du gouvernement, permettant de passer le prix final à 41 990 euros. Il y a encore quelques jours, la voiture électrique était vendue 53 190 euros en version classique et 55 460 euros en version coupé ! Soit une baisse respective de 11 200 euros et 13 470 euros ! Attention toutefois, puisque ces nouveaux tarifs ne sont pas encore repertoriés sur le site de la marque.

En effet, seules les voitures de moins de 47 000 euros sont éligibles à cette aide, d’un montant de 5 000 euros. Les foyers les plus modestes peuvent quant à eux profiter d’une aide allant jusqu’à 7 000 euros, sous conditions de revenus. Mais y a-t-il un loup dont il faudrait se méfier avant de signer le bon de commande ? À première vue, il semblerait que non, et que Skoda rogne simplement sur sa marge, afin d’espérer rivaliser avec Tesla.

Une dotation enrichie

Cette variante 80, qui fait partie des mieux équipées de la gamme, profite d’une dotation généreuse, puisqu’elle est livrée de série avec la climatisation automatique, le démarrage sans clé ou encore Apple CarPlay et Android Auto sans fil. Mais le constructeur a décidé d’aller encore un peu plus loin. Ce dernier rajoute donc en plus la peinture métallisée et le Pack Plus.

Ce dernier intègre entre autres le détecteur d’angles morts, la conduite semi-autonome de niveau 2 Travel Assist ainsi que le régulateur de vitesse adaptatif et les feux à LED. La climatisation tri-zones fait aussi désormais partie de la dotation, de même que le volant chauffant et le coffre motorisé à ouverture mains libres. La version Coupé est également livrée de série avec le toit panoramique.

En revanche, rien ne change sous le capot du SUV électrique. Ce dernier est toujours équipé du moteur de 204 chevaux, associé à une batterie de 77 kWh nets. Celle-ci permet à l’Enyaq de parcourir jusqu’à 543 kilomètres en une seule charge, selon le cycle WLTP. La recharge s’effectue en un peu plus d’une demi-heure sur une borne rapide, à une puissance maximale de 135 kW. Le constructeur rappelle que le coffre affiche un volume allant jusqu’à 585 litres pour la version standard.

Reste à savoir si cette baisse de prix incitera les automobilistes à choisir cet Enyaq, alors que la Tesla Model Y est affichée à partir de 45 990 euros, avec une autonomie de 455 kilomètres WLTP dans sa version Propulsion. D’autant plus que d’autres constructeurs ont aussi décidé de revoir leur grille tarifaire, comme Ford avec son Mustang Mach-E ou encore Peugeot avec sa e-308 actuellement bradée. Mais avec ce nouveau tarif, le Skoda Enyaq devient très intéressant.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).