La PS5 s’impose comme la console du jeu vidéo hollywoodien

Le Marvel Gaming Universe

 

Si le Xbox Game Pass reprend très bien la recette de Netflix, Sony oriente définitivement sa console vers des expériences d'exception, dignes du cinéma hollywoodien.

La manette DualSense de la PS5

La manette DualSense de la PS5 // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Sony n’aurait pas pu faire plus hollywoodien ! Jeudi se tenait la conférence PlayStation 5 Showcase où la marque a dévoilé les futurs titres forts de son écurie. Nous n’allons pas revenir ici sur notre analyse de la conférence et son rythme. Vous pouvez la retrouver dans notre vidéo dédiée à l’événement.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Je vous propose ici de plutôt faire un dézoom et analyser comment s’inscrivent les jeux présentés par Sony dans une stratégie plus large. Celle de la ligne éditoriale de PlayStation pour la génération à venir.

Des grands noms du cinéma

Marvel, Marvel, Marvel. Si l’on intègre les Gardiens de la Galaxie développés par Square Enix, Sony a présenté pas moins de trois jeux Marvel différents dans sa conférence d’une quarantaine de minutes. On a en effet eu le droit à la présentation de Marvel’s Wolverine développé par Insomniac Games et Marvel’s Spider-Man développé par… Insomniac Games aussi. Oui, c’est un studio très productif.

Si l’on sort du PlayStation Showcase, l’un des jeux de lancement de la PS5 n’était autre que Spider-Man Miles Morales et Sony a signé un partenariat fort avec Square Enix pour intégrer le personnage de Spider-Man au jeu Avengers. Bref, il y a beaucoup de jeux Marvel au programme.

On sait à quel point le Marvel Cinematic Universe est devenu le fleuron de Hollywood et un mastodonte financier. L’intégration de l’univers Marvel dans le jeu vidéo est donc quelque chose de très prometteur. Avec ces annonces fortes, Sony nous fait comprendre que pour retrouver l’expérience MCU en jeu vidéo, il faudra absolument une PS5. Cela permet d’ailleurs au groupe Sony de tirer parti de son autre pied, celui du cinéma, où les films Spider-Man sont toujours très attendus. Il suffit de regarder le succès du premier teaser de Spider-Man No Way Home pour s’en convaincre.

Les comics n’étaient pas les seuls à se montrer au PlayStation Showcase. L’un des temps forts était le lever de voile sur le projet Star Wars : Knights of the old Republic, ou Kotor pour les intimes, qui aura le droit à un remake en exclusivité temporaire sur PlayStation 5. Difficile de faire plus cinéma que Star Wars.

Une contre-proposition au Netflix du jeu vidéo

En quelques années, le Xbox Game Pass est devenu central dans la stratégie de Microsoft dans le jeu vidéo. Mais au-delà de la firme de Redmond, le service par abonnement s’est imposé comme un sujet de discussion centrale dans toute l’industrie du jeu vidéo. Tout le monde en parle : les développeurs, les éditeurs, les journalistes, les analystes. Ce service a le potentiel de bouleverser profondément le marché, et on pourrait même débattre de s’il l’a déjà fait à ce stade.

Face à cette offre de jeux illimités pour un petit abonnement mensuel qui n’est pas sans rappeler Netflix, Sony a une contre-proposition forte avec la PS5. Telle une salle de cinéma, la console de Sony est le seul endroit où l’on retrouvera les jeux les plus hollywoodiens du marché. Ceux qui miseront à ce point sur la claque visuel, sur le travail des caméras pour un rendu ultra cinématographique, sur la narration et l’épaisseur des personnages à l’écran. Telle une salle de cinéma, il faudra peut-être payer plus cher la séance qu’en attendant le film sur Netflix, mais on sait que l’expérience sera différente.

Évidemment, cette stratégie n’est pas née hier, on la retrouve déjà depuis plusieurs années à travers des titres comme Ghost of Tshushima, qui calque directement le cinéma japonais, ou Uncharted, véritable jeu-film d’action à grand spectacle. Ici la stratégie semble rentrer dans un nouveau chapitre où l’on reprend directement des licences déjà connues du grand écran.

Deux propositions fortes s’affrontent

Microsoft et Sony semblent avoir trouvé dans leur ADN deux propositions différentes pour le jeu vidéo qui vont pouvoir désormais se concurrencer sans se confronter. Deux offres finalement complémentaires qui pourront séduire les passionnés de jeux vidéo comme le très grand public. Rendez-vous dans les années à venir pour tirer le bilan de ces stratégies.

Les derniers articles