Tesla annonce l’arrivée de la conduite autonome en bêta au Canada : une bonne nouvelle pour l’Europe ?

 

Depuis la fin de l’année 2020, Tesla propose à certains conducteurs son fameux FSD, la capacité de conduite entièrement autonome qui était jusqu'alors proposée aux États-Unis uniquement. Le Canada devrait être le second pays à pouvoir en bénéficier dans les prochaines semaines.

tesla-autopilot

La conduite autonome de Tesla n’a pas fini de faire parler d’elle, malgré son absence de disponibilité en Europe pour le moment. En effet, le PDG de Tesla, Elon Musk, a récemment tweeté que le Canada allait pouvoir bénéficier, au même titre que les États-Unis, du FSD en bêta d’ici deux à quatre semaines. Une lueur d’espoir pour nous autres européens ?

Une nouvelle mise à jour (mineure) déployée

Aujourd’hui, la capacité de conduite entièrement autonome – ou FSD – en bêta est disponible uniquement aux conducteurs de Tesla aux USA qui ont su montrer patte blanche et prouver que leur conduite était assez bonne pour pouvoir tester en avant-première les fonctionnalités du logiciel en cours de développement.

Alors que son prix augmente encore et toujours, sans que le développement soit assez avancé pour que tout un chacun puisse en bénéficier, les mises à jour continuent d’être déployées à la flotte de bêta-testeurs de manière régulière.

Tesla Model 3 – Autopilot
Tesla Model 3 en Navigation Autopilot // Source : Bob Jouy pour Frandroid

C’est la version 10.9 qui vient d’ailleurs d’être publiée, avec des notes de version assez détaillées qui, en substance, promettent une conduite plus humaine et plus confortable pour les occupants. Les intersections compliquées où plusieurs voies allant dans les deux sens doivent être traversées, chose qui reste largement perfectible dans les versions actuelles du FSD, ont notamment été revues. Le véhicule s’avancera jusqu’à la voie médiane (utilisée pour céder le passage) dès qu’il peut, puis attendra son tour pour passer dans le trafic et tourner.

Le Canada va être prochainement servi

La vraie annonce de ce jour, suite au déploiement de cette version 10.9, est bel est bien que le programme bêta du FSD va être étendu au Canada, affichant un peu plus l’espoir de voir l’Europe finalement servie également. Même si, on le sait, des différences profondes subsistent entre le Vieux continent et l’Américain du nord en matière de lois relatives à la conduite autonome.

Il faudra, selon nous, encore du temps avant que les régulations n’évoluent par chez nous.

D’ici deux à quatre semaines selon l’éternel optimiste Elon Musk, les premières versions du FSD en bêta seront disponibles au Canada, qui est le pays le plus proche des États-Unis au niveau du Code de la route, expliquant la raison pour laquelle il sera servi en premier. Les propriétaires devront sans aucun doute, comme c’est le cas aux USA, avoir un « safety score » assez élevé pour pouvoir en profiter.

Elon Musk a précisé que pour pouvoir mettre les mains sur son système de conduite autonome, il faudra d’abord accepter d’être testé pendant 7 jours.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles